Magazine Politique

François Bayrou en pleine Bayrouzina

Publié le 08 juin 2009 par Exprimeo
Tout s'est inversé en 3 jours montrant, si besoin était, que le dernier sprint devient le rendez-vous clef face à un électorat nomade. Le leader du Modem est la première victime des techniques dignes des campagnes US. Rien n'a manqué au scénario du "meurtre à OK Corral". Avec la participation au débat de France Télévision, François Bayrou quitte son statut de présidentiable pour rejoindre celui de chef de parti parmi les autres. Dans ce cade déjà restrictif, il chute de plusieurs échelons à la suite d'une polémique de bas niveau et de maladresses notoires dont le refus du tutoiement. Le lendemain, lui qui crie au complot permanent, s'explique sur le débat de la veille et laisse passer le film qui va faire revenir à leur camp de base ses "électeurs écologistes". 20 % des électeurs Modem seraient revenus à l'ancrage écologiste. Le lendemain, alors que François Bayrou est toujours empêtré dans ses excuses, Nicolas Sarkozy "organise le monde avec Barack Obama" sur le thème de l'amitié solide. Comment s'étonner dans de telles circonstances que le résultat électoral soit égal à la fonte des neiges en plein soleil ? Notre site a été l'un des rares à protester sur la diffusion du film "Home". 9 millions de téléspectateurs ne peuvent pas ne pas être impactés par une vidéo de ce type qui repose sur l'émotion par l'image donc le message le plus efficace. Probablement trop confiant, François Bayrou n'a rien vu venir et il se retrouve devant un champ de ruines avec à l'entrée sa statue de présidentiable gravement altérée.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines