Magazine France

UMP : la déroute triomphale (hic !)

Publié le 08 juin 2009 par Ps76

triomphe UMP européenne ps76 76Annoncé comme un grand - que disons-nous - un immense triomphe de l’UMP (Union du Mini-Plan) et de ses chefs à plumes, le résultat d’une droite réduite à la portion congrue est traité par la presse de Droite de manière époustouflante !

40 % de votants. 60 % d’abstention (un record !). Cela veut donc bien dire ce que ça veut dire : 6 français sur 10 ont désertés les salles de vote. Et sur les 40 % de votants, 7 électeurs sur 10 n’ont pas voté pour les listes de la droite dite “rassemblée”…

C’est donc tout l’inverse d’un triomphe, c’est - pour ceux qui gouvernent - une quasi bérézina… masquée par la multitude habituelle des listes aux européennes dont plus des deux tiers (!) n’envoient aucun député au Parlement européen !

Alors voilà, quand on maîtrise presse, sondeurs, commentateurs zélés etc.  et qu’on sait faire marcher la ”machine à dire n’importe quoi” : on annonce l’inverse et ça fonctionne.

Attention, les Français sont prévenus Avant-Pendant et maintenant Après. La Droite endort le pays pour 2 et uniquement 2 “petites” raisons :

la première, faire croire au superbe “triomphe” car chez ces gens-là, monsieur, on ne lésine pas et 2012 est lancé et au vu de ce résultat, les responsables de Droite savent qu’il va falloir beaucoup, beaucoup de poudre de perlin pinpin …

la seconde, démarrer au plus vite le nouveau tour de vis “libéral” car chez ces gens-là, madame, les intérêts n’attendent pas, les amis “patrons” ont besoins de “retour sur investissement” et la soit-disant “modernisation” est en fait une régression sociale que nous ne cessons de dénoncer…

En dehors de ça, on peut gloser sans fin sur le soi-disant “effondrement” du PS quitte à le faire passer pour la cible comme s’il gouvernait (un comble !) …

On peut - certains “jeunes” responsables socialistes nationaux s’y entendent à merveille - mettre beaucoup d’énergie à l’affaiblir par des commentaires “publics” qui ne fabriquent que de la destabilisation …

On peut - Eva Joly le faisait ce matin sur France-Info - annoncer - comme première analyse - que les écologistes dépassent les socialistes à Paris de 7 points … comme si l’objectif  prévalait sur les enjeux économiques, écologiques et sociaux si grands…

On peut jouer à ça…

Pendant ce temps, l’image de l’Europe se dégrade, l’émiettement de la gauche empêche une vraie résistance au libéralisme forcené et le silence des voix perdues dans l’amer…  dépasse de loin le bruit des urnes démocratiques…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte