Magazine Politique

Elections européennes, Home, Sarkozy et Europe écologie

Publié le 08 juin 2009 par Gchocteau

Ca y est, les élections sont passées... J'ai voté hier, et pour ceux qui suivent, j'ai voté pour Europe Ecologie (Comme je l'avais indiqué ici, malgré mon post ), sans trop de scrupules tout de même. J'ai regardé les programmes, et je ne pouvais me résigner à votre pour le Front de gauche, qui, malgré des valeurs affirmées et ancrées de gauche, me reflétait aussi le nucléaire et le productivisme.

Je n'ai pas la prétention d'être un chroniqueur politique, juste un citoyen qui tente de réfléchir. En même temps, mon article sur mes choix politiques pour les élections européennes a été lu par plus de 500 personnes en une semaine. Certes, le contexte faisait que certains mots étaient recherchés, mais quand même...

Ce matin, je me réveille quand même avec une certaine gueule de bois, et pas celle des lendemains de fête arrosée (Contrairement à mes camarades de parti qui ont du, eux, faire la fête !). Je vous livre mes commentaires sur les résultats et surtout, ensuite, mon sentiment sur les suites.

En introduction, je pense qu'il est utile de rappeler que le grand perdant du scrutin reste la démocratie. Avec 60,2% d'abstention (Donc, pas de déplacement pour aller voter), presque 2/3 des électeurs français ne se sont pas déplacés. On aurait pu penser qu'en pleine crise, en pleine déconfiture du système, les électeurs auraient pu profiter de cet espace de parole pour dire des choses (Pour la droite ou pour la gauche), mais non. Et à chaque fois, les chroniqueurs s'étonnent... Pourtant, on sait que traditionnellement, les plus touchés par les catastrophes ne sont pas ceux qui s'expriment et donc, ceux qui ne votent pas. Et par conséquence, ce sont ceux qui manquent à la gauche, de l'extrême jusqu'au PS (Hormis les bataillons militants). On peut donc penser que la crise ne bénéficie pas forcément à la gauche, contrairement à ce qu'on pourrait légitimement en penser. Et pour finir sur l'abstention, je ne crois vraiment pas que c'est parce que les européens, ou les français, ne s'intéressent pas à l'Europe ou qu'ils ne comprennent pas, mais parce que les campagnes sont pénibles, les partis assez discrédités et que l'Europe ne s'intéresse pas assez à eux.

Reprenons par liste :

UMP : soyons beau joueur, le parti du nabot a réussi là où les précédents avaient échoués avec 28% de suffrages. Si un français n'a pas entendu que depuis 79, aucun parti au gouvernement n'avait remporté d'élections intermédiaires, ... Et alors ? L'UMP a réussi ses élections, car il est rassemblé autour du Président (Certains diront "uni", certains diront "autoritairement uni", je laisse le choix) et parce que les concurrents sont nuls à droite (FN, MPF et Modem). Et puis, bon, quand même, relativisons aussi (Et ce pour les autres partis itou !) : ils ne recueillent que 28% de 40% des électeurs inscrits sur les listes ! Soit environ 28% de 40% de 42 000 000 personnes, soit 4 700 000 !!!
te... Et les propos des leaders du PS hier soir ne m'ont pas fait l'effet qu'ils aient compris... Le rassemblement et autres conneries du style ne sortiront pas le PS de la machine à perdre. Ce qu'il faut, c'est réinventer ensemble un nouveau projet de société, sans courir après qui que ce soit, et surtout, sans placer tel ou tel candidat avant le projet.
://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Montebourg">Arnaud Montebourg qui a bien résumé ce que je pense du MoDEM hier soir : "Il est parti de droite et on ne sait pas où il va atterir"... Malheureusement, on ne sait pas où il VEUT atterrir, mais on sait un peu plus où certains voudraient le voir atterrir !
lt; que mieux. Après, je reste vigilant sur la provenance des voix (Manifestement, du PS et du MoDEM) et des conséquences que cela entrainera. Ces voix ne sont pas fidèles, le vrai vote sanction se trouve là, à mon avis, dans un vote écologiste qui dit "les partis traditionnels ne valent plus grand chose pour répondre à mes soucis" + "Ma planète va mal, aidons la". On verra comment ces voix se (re)traduiront sur les prochaines élections locales en France, les régionales étant les prochaines, mais à coup sûr, mes petits camarades vont avoir un levier intéressant. Ce qui me chagrine, c'est que les Verts français depuis quelques temps, ont la fâcheuse habitude de ne pas réussir à capitaliser les succès, au niveau national. Il est vrai que notre direction actuelle est assez navrante, et que la tendance à vouloir gommer l'appartenance à la gauche (Et aux Verts) est très présente. J'espère aussi que les projets de Cohn Bendit de virer Barroso en faisant une coallition PSE / Ecolos / Centre, ne se traduira pas en France par les mêmes tendances. Il ne manquerait plus que CAP 21, le MoDEM et les Verts se rassemblent dans un grand parti "développement durable"...
Front de gauche
Lutte ouvrière : Pan sur le nez aussi.

Elections européennes, Home, Sarkozy Europe écologie
HOME">HOME" de Yann Arthus Bertrand vendredi dernier, 2 jours avant les élections. Honnêtement, j'y avais pensé dès jeudi dernier et je me disais "bon plan pour Europe écologie et les Verts", et par répet vu le score, et ma tendance Mulderienne, je me dis que l'excellent film de YAB a fait mouche ! Tant mieux pour la planète ! Mais après... Je me dis ... France 2 = service public = lien direct avec l'Elysée... D'où environnement = Europe écologie = "je fais la nique au MoDEM et au PS"... Je crains la petite manipulation sarkozyste sur le coup de la diffusion, même si YAB s'en défend, et je le crois. D'ailleurs, la polémique enfle... Ce qui m'embête, c'est que Neuneuil a la même idée que moi...

Bon, voila, ma pensée du lundi d'après les élections européennes... Gueule de bois, malaise continue et attentes angoissées... Pourtant, je devrais être réjoui... Mais non...

Et vous ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gchocteau 45 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines