Magazine Auto/moto

Mégane, 406, à chaque coupé son anachronisme

Publié le 08 juin 2009 par Iconomaque

Je suis assez étonné en mettant la nouvelle campagne mégane coupé en regard de la campagne 406 « le baiser » comment il est possible à travers un même concept d’exprimer deux positionnements opposés. Dans les deux cas, les créatifs jouent l’anachronisme, en plaçant le produit dans un décor ancien. Pour la 406, c’est une façon de dire en citant Robert Doisneau que « La beauté échappe aux modes passagères » donc que certaines choses ont une beauté tellement évidente qu’elle traverse le temps (en cela, elle aurait sa place à toutes les époques). Pour la mégane coupé, c’est le contraire. Parce qu’elle démode tout ce qui l’entoure, elle est en opposition avec tout ce qui lui est comparé, dans le présent comme dans le passé. Deux promesses difficiles à tenir sur la durée…

Mégane, 406, chaque coupé anachronisme© Publicis Conseil



VIA pour la nouvelle campagne Mégane…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Iconomaque 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte