Magazine En France

Le marathon des mots : l'avant-première au théâtre d'Auch !

Publié le 08 juin 2009 par Wawaa

Mon amie temporairement auscitaine m'a parlé la semaine dernière de l'avant-première du Marathon des mots qui se déroulait à Auch. Quelques textes devaient être lus au sein du sublime théâtre d'Auch, Samedi soir. Curieuses et enjouées, nous nous y sommes rendues avec une amie à elle.

Le Marathon des mots est une manifestation artistique qui a été "rêvée" depuis 2003 et a vu le jour fin Mai 2005. Rien ne vaut les mots de l'édito même du Marathon des mots 2005 pour le décrire :

"[...] quatre journées durant, du matin au soir, un marathon à la fois intime et populaire, un spectacle unique dans sa formule dont les acteurs sont aussi ceux qui y participent, y assistent, vous, nous, le public."

Le marathon a choisi Toulouse, la belle ville rose, bouillonnante d'amoureux des mots, ville de littérature et d'artistes, pour se mettre en scène chaque année. Et depuis deux ans, en association avec les Espaces Culturel E.Leclerc, une avant-première, qui plus est gratuite, est proposée en Auch.

Le marathon des mots : l'avant-première au théâtre d'Auch !

Cette cinquième édition invite l'Egypte dans le Sud-Ouest et plus précisément Alexandrie et le Caire du 10 au 14 Juin à Toulouse. Samedi soir, le pays des pharaons s'est invité dans le Gers, et nous a donnés l'occasion de découvrir des extraits littéraires tout à fait passionnants.

Personnellement, je ne savais pas comment j'allais réagir à des lectures de textes. Peur de m'endormir peut-être ? Surtout que j'étais debout depuis 4h45 du matin... Mais, l'émerveillement a ramené mon enthousiasme en découvrant l'intérieur du théâtre auscitain : un endroit magnifiquement couvert de peintures époustouflantes. Les photos étaient interdites durant le spectacle, mais je vous offre un petit bout du splendide plafond, immortalisé juste avant le début des festivités.

Le marathon des mots : l'avant-première au théâtre d'Auch !

Les premières lectures étaient données par Bernard-Pierre Donnadieu célèbre acteur de cinéma, télévision et comédien. Il était accompagné du Luthiste Tarek Abdallah. Cette séquence, intitulée Voyage littéraire et musical d'Alexandrie au Caire évoquait les deux villes du XIX e siècle à nos jours.

Pierre Donnadieu est entré sur scène et s'est assis devant la petite table placée exactement au milieu de l'estrade. Le public papotait, chuchotait. L'acteur jouait avec son téléphone portable. Chose amusante, sur son T-shirt noir était écrit en blanc "J'ai un piercing, devinez où il est !" ou quelque chose comme ça. Le temps commençait à se faire long quant sont entrés à leur tour le luthiste et le présentateur qui a introduit ce premier spectacle. Puis tout a commencé...

...par de la musique. Une musique envoûtante donnée par deux mains agiles qui courait sur le luth. Des tonalités orientales, des arabesques musicales agréables, des mélodies dépaysantes et beaucoup de talent au bout des doigts de Tarek Abdallah. Puis s'est enchaîné la lecture ...

...parfois accompagnée de quelques notes de musique. Le lecteur a commencé par des extraits du Voyage en Egypte de Flaubert et du Voyage en Orient de Gérard de Nerval. Les descriptions étaient tellement réalistes que j'imaginais les paysages décrits dont la tempête de sable évoquée où les chameaux et dromadaires semblaient marcher au-dessus des nuages. J'avais des images plein la tête amenée par la belle voix de conteur de Bernard-Pierre Donnadieu, une voix masculine à la fois grave et douce. Puis le luthiste a repris ...

...et nous a envoyé encore et encore des mélodies épatantes. Nous avons poursuivi par une lecture de Miramar de Naguib Mahfouz et de J'aurais voulu être égyptien de Alaa El Aswany. J'avoue avoir particulièrement adoré les extraits de ce dernier ouvrage, de véritables récits de vie ayant touché mon petit cœur avec ce thème emblématique de la différence et du dépassement de soi. Je compte bientôt m'offrir ce livre.

Je ne me suis pas endormie. C'est la preuve que le spectacle était captivant ! Toute la salle a ensuite été conviée à un buffet oriental : du thé à la menthe dans de sublimes verres, des pâtisseries succulentes. J'ai ri de voir tous ces gens s'empiffrer au bord des tables ! On aurait dit qu'ils n'avaient pas mangé depuis 12 jours. Puis nous sommes retournées dans la salle ...

Le marathon des mots : l'avant-première au théâtre d'Auch !

...et nous avons choisi cette fois-ci de prendre place sur les balcons. Nous voyions toute la salle du haut. Les organisateurs et artistes devaient être bien heureux d'avoir autant de spectateurs !

Le marathon des mots : l'avant-première au théâtre d'Auch !

Le présentateur est à nouveau entré sur scène pour présenter Fanny Cottençon. Il a fait sa bourde en annonçant Fanny Ardant. Tout honteux de son lapsus, il nous a fait comprendre qu'ils avaient discuté de Fanny Ardant dans les coulisses. Fanny Cottençon, donc, nous a proposé une lecture de quelques passages de Syngué Sabour d'Atiq Rahimi qui n'est autre que le prix Goncourt 2008. Nous quittions l'Egypte pour l'Afghanistan. Elle a précisé que l'auteur avait lui-même choisi les passages et que la fin ne nous serait pas révélée. Quelques minutes pour se plonger à l'eau, après quelques bafouillages, l'actrice est devenue une formidable conteuse, vivante, époustouflante à tel point qu'on croyait voir en elle le personnage de la femme qui soigne son mari, allongé, à l'état de légume... elle se confie, s'exprime sur sa condition, sa vie de femme en Afghanistan ... Un livre que j'ai maintenant également très envie de lire en entier ...

Une très belle soirée, faites d'une quadruple découverte : la beauté du théâtre d'Auch, les textes eux-mêmes que j'ai envie maintenant d'explorer moi-même, du spectacle de "lecture de texte" qui au départ ne me disait pas tant que ça et d'artistes épatants. Merci aux organisateurs, aux équipes, aux comédiens qui ont invités des pays orientaux dans les contrées gersoises.

En ce qui concerne le Marathon des mots, dès mercredi jusqu'à Dimanche, il démarre à Toulouse ! Offrant des tas de lectures, toute la journée et pour tous puisque l es bibliothèques, médiathèques, musées, théâtres, CHU accueillent aussi le marathon des mots pour le faire découvrir aux enfants !

Si vous passez par Toulouse, si vous avez envie de vivre un spectacle différent, découvrir la littérature autrement, des acteurs, des pays que peut-être, vous ne connaissez pas encore, n'hésitez pas à consulter le programme sur le site : http://marathondesmots.com.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wawaa 583 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines