Magazine Coaching

Kyoto accentue l’effet de serre

Par Christophefaurie

Kyoto avait instauré des règles qui permettaient aux pays riches voulant polluer d’acheter des droits pour ce faire en échange de réductions de pollution de pays pauvres.

Cette règle encourage les dits pays pauvres à adopter les techniques les plus polluantes possibles, pour pouvoir ensuite obtenir le maximum de crédits de réduction d'émissions. Elle est aussi favorable aux pays riches, puisqu’en achetant les fameux crédits, ils font preuve de vertu sans effort (ce serait la tactique suivie par les USA).

Autrement dit, telles que les choses sont engagées, il faudra une catastrophe pour que des mesures significatives soient prises contre l’effet de serre.

Cet exemple est une démonstration de l’inefficacité de la technique de conduite du changement la plus uselle : diriger par décret. Les lois sont systématiquement retournées contre leur intention, afin de justifier le statu quo. Le changement ne peut réussir tant que ceux qui doivent le mettre en œuvre sont considérés comme irresponsables.

Quelques autres billets sur les mêmes sujets :


Widget by Hoctro | Jack Book &callback;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog