Magazine Humeur

«Hou ! la menteuse» : c’est digne d’une cour d’école mais pas de justice…

Publié le 09 juin 2009 par Kamizole

nadine-morano-loi-sur-lhomoparentalite.1244514670.jpgComment Nadine Morano peut-elle être parfois si bête et d’autres fois, plutôt intelligente – entendre sans préjugés. Je l’avais défendue quand elle avait reçu un flot d’injures parce qu’elle proposait à bon escient que l’on accordât le même statut aux beaux-parents qu’ils fussent hétéro ou homo. C’en était très certainement trop pour les réactionnaires de tout poil !

Mémé Kamizole est ainsi faite qu’elle ne se préoccupe pas de l’appartenance politique quand des personnes sont injustement attaquées : elle monte au créneau !

Nadine Morano récidiverait-elle dans la bêtise ?

Il s’agit d’un nouvel épisode d’une histoire très ancienne, remontant à la campagne électorale pour la présidentielle de 2007, que j’avais narrée en son temps parce qu’elle était vraiment aussi burlesque que ridicule : un reportage «d’Envoyé spécial» montrant Nadine Morano assister, sous une capuche bien camouflante, à un meeting de Ségolène Royal… Interviewée sans ménagement le 12 octobre 2007 par Aymeric Caron pour La Matinale d’i-Télé, elle s’est défendue : «vous dites que j’arrive cachée, ce qui est faux, j’arrive parce qu’il pleut !».

Il semble bien dans mes souvenirs, qu’elle aurait gardé cette capuche pour porter la contradiction à Ségolène Royal. Or, selon des articles du Monde Convoquée par la police pour avoir traité Nadine Morano de “menteuse” sur Internet et de Libération «Hou la menteuse», et en plus elle est teigneuse, Dominique Broueilh, mère de famille landaise de 49 ans, a été convoquée par la police - la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) ! – pour un crime particulièrement grave : avoir laissé en commentaire de la vidéo du 12 octobre 2007 qu’elle visionnait sur Dailymotion «Hou ! la menteuse»

Simple plaisanterie, entendue moult fois dans les cours d’école, dont Dorothée aurait fait une chanson… ce que je ne pouvais qu’ignorer, n’ayant jamais apprécié ses talents insipides de décérébreuse d’enfants ! au même titre d’ailleurs que Chantal Goya. Parlez-moi plutôt d’Anne Sylvestre ou de Steve Warring…

Toujours est-il qu’il n’y a là pas de quoi casser trois pattes à un canard et encore moins, matière à une enquête policière.

A sa décharge, Nadine Morano se dit «choquée» par cette convocation : «Ma plainte contre X vise seulement les auteurs qui tiennent des propos gravement injurieux et qui ne sont pas admissibles dans un système démocratique».

Selon ce que je lis sur Libération, l’avocat de Nadine Morano serait responsable de cette plainte stupide : il admet avoir fait des «captures d’écran» qu’il a transmises au parquet… Le moins que l’on puisse dire étant qu’il manque cruellement de discernement ! autant que du sens de ‘humour…

De même que le responsable du parquet qui a cru devoir bon mener plus loin l’enquête et diligenter une procédure… Excès de zèle ! Les policiers investis dans cette procédure avaient certainement des enquêtes autrement importantes à mener. Mais nul souci du principe de proportionnalité et du simple bon sens en Sarkoland !

Je dois désormais redouter les foudres de Maître Lataste. Des fois qu’il lui viendrait à l’esprit que je «traite» Nadine Morano !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte