Magazine High tech

Secret Files 2 – Puritas Cordis : le test PC!

Publié le 09 juin 2009 par Lacoc

Secretfiles3.jpg

Secretfiles1.jpg
Sorti en 2006, Secret Files : Tunguska avait plutôt séduit les amateurs de jeux d’aventure Point’n’Click et après être apparu sur PC avait fait l’objet d’une adaptation sur Nintendo DS. Secret Files 2 : Puritas Cordis (Deep Silver) est donc un nouvel opus sorti en ce début d’année 2009 et simultanément sur PC, Nintendo DS et Wii. Une bonne initiative.
Campant sur un concept classique mais efficace, les développeurs allemands de Puritas Cordis renouvelle la série avec un tout nouveau scenario alléchant. De retour dans cet épisode, Nina souhaite se remettre de sa séparation d'avec Max (vu dans le premier opus). Notre charmante héroïne décide alors de partir en croisière pour oublier ses peines de coeur. De son côté, Max part rejoindre Sam, une vieille amie à lui, qui fait des fouilles archéologiques en Indonésie. S’ensuivent alors des catastrophes naturelles pas si naturelles que ça perpétuées semble-t-il par une sombre secte : la Puritas Cordis... Autant dire que, même si la trame de base reste classique, l’aventure promet de sympathiques rebondissements.

Secretfiles6.jpg
Secretfiles4.jpg
Secretfiles7.jpg
Secretfiles5.jpg

Avec des décors chiadés, des environnements colorés et changeant et un gameplay classique de récolte d’objets et de dialogues, Secret Files 2 : Puritas Cordis repose sur le concept ultime du jeu d’aventure Point’n’Click et prouve une fois de plus que ce genre de jeu datant de la fin des années 80 n’est pas encore mort pour notre plus grand bonheur. D’ailleurs, voir arriver ce style de jeu sur Wii et DS est encore plus encourageants. Avec Sam & Max sur Wii, Wallace et Groomit sur le Xbox Live et bientôt 2 nouvelles versions de Monkey Island sur Wii et Xbox360 on peut penser que le Point’n’Click renait de ses cendres pour adopter les nouvelles technologies (ou ce sont plutôt les nouvelles technologies qui les adoptent enfin...).
Bref, revenons à Secret Files 2... Nous évoluons donc progressivement de tableaux en tableaux, à la recherche d’indices, d’objets, de mécanismes à activer ou de personnes à interroger. La possibilité de contrôler tantôt Nina et tantôt Max donne un peu de renouvellement à l’action en proposant pour le coup 2 environnements bien différents. Certains puzzles ponctuent l’action; ils ne sont pour une fois pas trop faciles mais pas infaisables et permettent de casser un peu le rythme pour palier à la monotonie. Comme dans un certains Runaway 2, les développeurs proposent ici un moyen de ne pas rester trop bloqué dans le jeu avec une fonctionnalité nommée "snoop key" qui permet de mettre en évidence toutes les zones potentiellement intéressantes d'un environnement. Certains crieront à la facilité mais libre à vous d’utiliser ou non cette fonctions (je sais c’est tentant...). De manière plus subtile, un journal de bord est disponible et vous informe constamment sur l’évolution de l’aventure vous donnant souvent quelques indices pour parvenir à vos fins plus facilement.
Techniquement, Secret Files 2 propose des graphismes de bonne facture avec surtout des décors riches et précis. Les personnages sont un peu rigides mais le tout garde une ambiance homogène et sympathique. Les cinématiques qui s’intercalent à l’action sont fort bien réalisées également.

On a affaire à bon et beau jeu d’aventure pour cette suite de Secret Files qui appelle une troisième à n’en pas douter.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte