Magazine Beauté

L’Aloe vera : ses vertus santé et beauté

Publié le 09 juin 2009 par Escalenature

L’Aloe vera est une plante connue depuis toujours en médecine traditionnelle, pour ses vertus rééquilibrantes et curatives. En gel, en jus ou en latex, l’Aloe vera se consomme comme complément alimentaire, de préférence sous forme naturelle, et bio, pour ses bienfaits nutritionnels et thérapeutiques (troubles digestifs, transit). Elle est également très utilisée en cosmétique (crèmes, gels, lotions, produits de soins pour les cheveux), en tant qu’actif hydratant, cicatrisant, réparateur et adoucissant. Elle permet aussi de traiter de nombreux problèmes cutanés.

Une plante grasse très répandue dans les régions chaudes et sèches

L’Aloe vera, aussi appelée aloès, est une plante grasse ou «succulente», c’est-à-dire qu’elle a la capacité de stocker de l’eau dans ses feuilles. Elle fait partie de la famille des liliacées (comme l’ail, l’oignon, la ciboulette ou le poireau) et ne doit pas être confondue avec l’agave. Il existe de nombreuses espèces d’aloès, l’Aloe vera étant la plus utilisée en Europe. Cette plante pousse en terrain sablonneux et calcaire, dans les zones chaudes et sèches. On la trouve notamment en Amérique du Sud (en particulier au Mexique), dans le sud des Etats-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie. En Europe, elle s’acclimate assez bien en intérieur, comme plante d’ornement, en pots. Dans la nature, elle peut atteindre une taille d’1 mètre en 4 ou 5 ans, âge à partir duquel on commence à la récolter.

Gel d’Aloe vera et latex d’Aloe vera : quelles différences ?

Les feuilles d’Aloe vera, lisses et épaisses, renferment un suc mucilagineux, transparent et inodore. Ce gel, très utilisé en cosmétique mais aussi comme complément alimentaire, se récolte facilement en coupant la feuille en tronçons, puis en la fendant dans le sens de la longueur. Le «jus» d’Aloe vera correspond en fait à ce gel, qui peut être séché juste après la récolte (par déshydratation à chaud, ou par lyophilisation, donc à froid) et auquel on réincorpore de l’eau pour donner un jus.

Le latex d’Aloe vera est, quant à lui, extrait de la paroi intérieure des feuilles. Jaune et amer, il est riche en aloïne, un laxatif puissant (dont les vertus sont reconnues par l’OMS). Le latex d’Aloe vera est ainsi utilisé pour lutter contre les constipations occasionnelles de l’adulte.
Attention, ne pas en faire une consommation continue, car, pris en excès, il peut causer des troubles rénaux et des polypes de l’intestin. A éviter aussi, comme tout laxatif, chez la femme enceinte, les enfants, et les personnes fragiles.

Bienfaits du gel d’Aloe vera en usages externe et interne

Le gel d’Aloe vera a des propriétés antibactériennes, virucides, antifongiques, analgésiques, anti-inflammatoires et apaisantes (démangeaisons, inflammations, piqûres d’insectes, douleurs rhumatismales et arthritiques), hémostatiques (petites hémorragies), cicatrisantes et hydratantes.

Il est donc utilisé en cosmétique, pour hydrater et adoucir l’épiderme (ses polysaccharides ont le pouvoir de retenir l’eau), améliorer sa souplesse (action stimulante sur la synthèse de collagène), et rééquilibrer le pH cutané. Le gel d’Aloe vera est utile pour lutter contre de nombreuses affections de la peau: mycoses, psoriasis, eczéma atopique, brûlures (coups de soleil), engelures, petites plaies (non infectées, telles que coupures dues au rasoir), vergetures (en préventif), acné, herpès, prurit…

En usage interne, le gel d’Aloe vera réduit la glycémie (attention si vous êtes sujet aux hypoglycémies) et, grâce à ses enzymes, il améliore la digestion, ainsi que les fonctions rénales, hépatiques et biliaires. Enfin, il est riche en acides aminés, vitamines, sels minéraux, oligoéléments, polysaccharides et enzymes, ce qui en fait un complément alimentaire précieux, permettant entre autres de renforcer le système immunitaire et de traiter certains terrains allergiques.

Utilisations en cosmétique

Le gel d’Aloe vera est souvent intégré dans des produits cosmétiques (crèmes, laits, gels, lotions, shampooings, gels nettoyants, déodorants…), comme principe actif, dans des proportions plus ou moins élevées.

Vous pouvez aussi faire vos propres préparations à base de gel d’Aloe vera, en masque hydratant par exemple: 1 cuillère à soupe d’huile végétale (bourrache, argan, germe de blé ou sésame par exemple), 20 g de gel d’Aloe vera, 10 ml de yaourt nature et 2 gouttes d’huile essentielle de rose, de petit-grain, d’ylang ylang…

Bien choisir le gel (ou jus) d’Aloe vera en tant que complément alimentaire

Si vous souhaitez consommer l’Aloe vera en tant que complément alimentaire, soyez vigilant lors de l’achat: préférez la plante issue de l’agriculture biologique (certification Ecocert), récoltée à la main, dont le suc a été extrait à froid, non irradié, non chauffé (donc non pasteurisé), et non reconstitué (sans ajout d’eau). Ces caractéristiques vous garantissent une richesse nutritionnelle optimale et donc une meilleure efficacité.

Le 100% pur jus d’Aloe vera bio de la marque Naturaloe, par exemple, satisfait à toutes ces exigences. Il se consomme pur, à raison d’une cuillère à soupe 3 fois par jour avant les repas, ou en cocktail, mélangé à des jus de fruits.
D’une manière générale, évitez les poudres et les capsules, parfois bon marché, mais dont l’intérêt thérapeutique et nutritionnel est limité, en raison des traitements dénaturants subis et de l’adjonction d’excipients bons marchés tels que lactose ou fécule.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Escalenature 235 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte