Magazine France

Poul Nyrup Rasmussen : We need more PES, not less PES

Publié le 09 juin 2009 par Ps76

poul-nyrup-rasmussen pse pes ps76 76While we await the final results of the European elections, it is obvious our socialist and social democratic family had a disappointing result. We face a more conservative European Parliament, with a right that is more euro-sceptic and more nationalistic than before.

The low participation rate was a huge problem, especially for us. Our voters stayed away. They simply didn’t see the relevance of these elections.

We had a European alternative, but it was not visible enough. Europe still needs a new direction. We are in the middle of a recession, and it will not go away. Wage earners are not to blame but they may end up paying the price. We will have 27 million unemployed next year unless we have a new and stronger European recovery effort. So we will continue our fight for more and better-coordinated investments in new jobs, and to save jobs. We will continue to stand up for social justice and equality. We will continue our fight for a global new deal, including a new strong global climate agreement in the coming months.

[translation in French, after English version - traduction ci-dessous]

We have suffered a loss but we remain the second largest group in the European Parliament. We lost 3 percentage points overall, but we gained in ten member states including in the Czech Republic, in Sweden, in Greece and in Ireland where we are in opposition, and in Slovakia and Slovenia where we are in Government.

We need to reflect, and for our common European party to come forward with a renewed strategy and new ideas. But I say no to those who announce a profound crisis in European socialism. European citizens still depend on social democratic values for decent work, good schools, good health care and a clean environment.

The centre-right cannot claim a victory for their policies. People are still worried abut the crisis, and the crisis remains our number one priority. The far-right made worrying gains in the elections. People still need us to stand up for respect and tolerance for all, and to continue to fight to protect all workers from the recession.

We need more PES, not less PES. We will make new efforts to strengthen our European political party because we must engage more than ever as a political family in European politics.

Poul Nyrup Rasmussen

Nous avons besoin de plus de Parti Socialiste Européen, pas de moins. Alors que nous attendons encore les résultats finaux de ces élections européennes, il est évident que les socialistes et la famille sociale-démocrate a obtenu un résultat insatisfaisant.

Nous faisons face à un Parlement Européen encore plus conservateur, avec une droite encore plus eurosceptique et nationaliste qu’avant.

La faible participation a été un énorme problème, spécialement pour nous. Nos électeurs sont restés en dehors de cette élection. Ils n’ont simplement pas senti leur importance.

Nous avions une alternative européenne, mais elle n’a pas été assez visible. L’Europe a toujours besoin d’une nouvelle direction. Nous sommes en pleine récession, et elle ne s’en ira pas comme cela. Les salariés n’en sont pas la cause mais en paieront le prix. Nous aurons 27 millions de chômeurs l’année prochaine si nous ne mettons pas en place un plan de relance plus fort. Donc nous continuerons à nous battre pour de meilleurs investissements, mieux coordonnés, pour de nouveaux métiers. Nous continuerons à nous positionner pour plus de justice sociale et d’équité. Nous continuerons à nous battre pour une nouvelle donne globale, qui inclura un nouvel accord global sur le climat dans les prochains mois.

Nous avons subi une défaite mais nous restons le deuxième plus grand groupe au Parlement Européen. Nous avons perdu 3 points globalement, mais nous en avons gagné dans 10 Etats membres comme la République Tchèque, la Suède, la Grèce ou l’Irlande, où nous sommes dans l’opposition et en Slovaquie et Slovénie ou nous gouvernons.

Nous devons réfléchir, et pour notre parti commun, revenir avec une stratégie renouvelée et de nouvelles idées. Mais je m’oppose à ceux qui nous annoncent une crise profonde du socialisme européen. Les citoyens de l’Union attendront toujours la défense des valeurs sociales démocrates dont dépend un travail décent, de bonnes écoles, un système de santé adéquat et un environnement sain.

Le centre-droit ne peut pas clamer victoire. Le peuple est toujours inquiet à propos de la crise et la crise reste notre première priorité.

L’extrême droite a fait un bon inquiétant lors de ces élections. Le peuple a toujours besoin de nous pour défendre le respect et la tolérance pour tous et pour continuer à se battre pour protéger tous les travailleurs de la récession.

Nous avons besoin de plus de Parti Socialiste Européen, pas de moins. Nous ferons de nouveaux efforts pour renforcer nos partis européens parce que nous devons nous engager encore plus qu’avant en tant que famille politique au sein de l’Europe politique.

Poul Nyrup Rasmussen


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte