Magazine France

Une nouvelle plainte de Nadine Morano contre un internaute:

Publié le 09 juin 2009 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

La semaine dernière, Rue89 publiait un article sur les plaintes de Nadine Morano contre des internautes, dont une femme poursuivie pour avoir écrit "Hou la menteuse" sous une vidéo de la secrétaire d'Etat à la famille sur Dailymotion. Ce cas n'est pas isolé : un de nos riverains est également poursuivi. Il nous a envoyé sa convocation devant un officier de police judiciaire de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), qui date du 25 mai. Voici son témoignage, qu'il tient à garder anonyme.

Quelle ne fut pas ma stupéfaction, quand, il y a trois semaines, par une superbe journée de printemps, je rentrais chez moi, et écoutant mon répondeur, je reçu un appel de la police judiciaire de Paris, plus précisément de la brigade de la répression de la délinquance contre la personne, me demandant de rappeler au plus vite pour une affaire me concernant.
Habitant en Haute-Corrèze, qu'avais-je à voir avec Paris et sa police ? Loin de m'inquiéter outre mesure, j'attendais le lundi suivant pour rappeler. Là, j'appris par le policier, charmant d'ailleurs, qu'une plainte avait été déposée à mon encontre par… madame Nadine Morano !
La plainte est « relative aux faits d'injures publiques envers un membre du ministère ». Il est bien évident que j'éclatai de rire au téléphone lorsque le policier me cita l'intitulé de l'injure : j'avais traité cette dernière de « connasse » sur un commentaire que j'avais laissé sur le site internet Dailymotion France.
Il est certain que je me prends à déposer, comme beaucoup d'internautes, des commentaires sur divers sujets fleurissant sur la Toile. Mon « gros mot » avait pour seul but de laisser éclater mon indignation outrée sur cette personne suite à ce que j'avais vu su le site.
Je dis bien "gros mot", et non pas insulte, ne connaissant pas personnellement cette Nadine Morano. J'ai trouvé cette plainte vraiment grotesque, au vu d'autres commentaires sur d'autres personnes, d'autres bords politiques, ou des personnages du show business, autrement outranciers, et sur d'autres sites de forums d'actualités je précise, ce que je reconnais volontiers.
Morano-Balasko : avantage Morano
Mais toutes ces personnes n'ont jamais relevé le gant que je leur ai jeté au visage. En plus, et en revenant à cette Nadine Morano, je me suis souvenu que j'avais laissé, sous une autre vidéo, un commentaire la soutenant suite à un débat contre Josiane Balasko. Mais, bien sur, en France, on ne retient que le négatif d'une critique argumentée, langage « vert » ou pas.
J'ai passé quand même quelques minutes au téléphone avec cet agréable officier de la police judiciaire, avec forces rires de ma part, il faut l'admettre. Mais, en raccrochant, quelques réflexions me sont venues à l'esprit : elle n'a rien d'autre à faire que de déposer des plaintes, la ministre, au lieu de s'occuper des problèmes des Français ?
Et puis, le comble : c'est le fait que ce policier se déplace en ma commune pour une audition de… trente minutes. Qui va payer ça ? Ben les contribuables, bien sûr ! Voila du bel argent publique jeté par les fenêtres, il me semble.
Si elle maintient, j'attaque


J'attends donc la suite de cette affaire. Si la plainte est éteinte, on en reste là. Si elle continue, j'attaquerai à mon tour Nadine Morano, pour atteinte à la liberté d'expression entre autre, et cela au nom de la démocratie, sachant qu'un simple gros mot, ne caractérise pas une insulte offensante à mon avis.
Mais franchement, je me demande où va la France, si un secrétaire d'Etat se met à porter plainte pour un simple mot laissé au détour d'un forum vidéo sur Internet ?

source:http://www.rue89.com/
un article propulsé par TORAPAMAVOA :
http://torapamavoa.blogspot.com Clikez LIRE LA SUITE ci dessous pour lire la suite de l'article...^^

Articles de la même catégorie


Widget by Hoctro | Jack Book &callback;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines