Magazine

Barack et Michelle Obama se séparent à Paris

Publié le 09 juin 2009 par Orsérie - Le Journal Du Beau & Du Bien-Etre
Leurs chemins ont divergé. Après la visite de la famille Obama ce week-end dans la capitale française, la First Lady a laissé son Président de mari remonter seul à bord de l’Air Force One.

  Barack et Michelle Obama se séparent à Paris 

Barack Obama, son épouse et leurs deux filles Malia et Sasha étaient en France pour le 65ème anniversaire du débarquement. Après s’être rendue sur les plages de Normandie et le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, la famille a profité du week-end pour savourer la vie parisienne en toute décontraction. Bertrand Delanoë himself a accueilli le couple présidentiel aux pieds de la tour Eiffel pour une ballade en hauteur. Au centre de Paris, les époux et leurs enfants ont visité la cathédrale de Notre Dame, fermée au public pour raison de sécurité. De façon plutôt spectaculaire, le couple présidentiel a également longé les quais de la Seine -également fermés au public pour l’occasion- pour se rendre au Centre Georges Pompidou, avant son ouverture au public. Les Obama ont donc bien roucoulé à Paris. Seulement voilà, dimanche dans la journée, le 44ème président des Etats-Unis se rend seul à l’aéroport d’Orly, où l’attend l’Air Force One qui doit le ramener à Washington. La First Lady, elle, prend ses filles sous le bras, le trait tiré.

A la stupéfaction des journalistes, c’est sans son mari qu’elle visite alors le Louvre. Sa tête est ailleurs. Le jour suivant, lundi 8 juin, elle se rend en Angleterre pour une visite éclair où il n’était d’ailleurs pas question de visiter l’horloge de Big Ben, la Tamise ou Saint-Paul. C’est uniquement dans le but de saluer l’épouse du Premier ministre britannique, devenue une de ses meilleures confidentes, qu’elle a délaissé Barack. Sa venue surprise au 10, Downing Street, est providentielle. Gordon Brown est plus que tourmenté par ses déboires, notamment suite au scrutin européen, et, face au stress familial, son épouse a besoin d’être réconfortée. Comme le titrait le Daily Telegraph, « Brown est au bord du gouffre ». Michelle Obama, qui s’illustre notamment en portant des robes jaunes éclatantes, est par conséquent venue apporter un grand rayon de soleil, pour sécher les larmes du Premier ministre et -surtout- pour réconforter son épouse. Pour Michelle, la seule chose au monde qui comptait ce jour là fut le bonheur de Miss Brown.

Tags : Etats-Unis  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :