Magazine Politique

PS faire tablme rase par la volonté du peuple

Publié le 09 juin 2009 par Gilles74

14  députés  Européens  ce  soir  au  PS  pour 31  la  dernière  fois.

Même  les  éléphants  du  PS  vont connaître  le  chômage, non  pas à  cause  des  actionnaires  mais par  la  VOLONTÉ  du  PEUPLE.

les  enseignements   devront  être  tirés  disait   ce  soir  Martine, alors  qu'elle  ait  le  courage de  faire ce que  même  son  père  socialiste  s'il  en  est, de  laisser  la  place à une  nouvelle  équipe.

 ROYAL   ou  mieux   encore  VALLS , PEILLON  ou  MONTEBOURG.   l'inertie  après ce  nouvel  échec  cuisant  conduira une  une  écrasante  défaite  aux  régionales  en 2010  et  privera  définitivement  le  PS  du  temps nécessaire  et  impératif  à  la  construction  d'un  programme d'alternance   acceptable  par  le  peuple  pour 2012.   La  défaite  du  PS  en 2012  se  décidera  au  cours  des  prochains  jours  si  la  direction  actuelle  est  maintenue  contre  la  volonté  du  peuple  y  compris  celui  de  gauche.

lu  sur le  site  de Jacques  ATTALI

12 juin 2007

Tabula rasa


La gauche a donc perdu des élections présidentielles ,puis législatives, imperdables.    Si elle ne veut pas rester dans l’opposition pour le prochainquart de siècle, elle doit reconnaître ouvertementsa déroute et en tirer toutes les conséquences.
D’abord, les électeurs et les militants des partis de gauche doivent, dès le soir du second tour des législatives , avoir le courage d’écarter des responsabilités tous ceuxde leurs dirigeants qui ont participé à cet échec, dont le peuple de gauche est la première victime :Dirigeants des partis, candidats à l’élection présidentielle,animateurs de campagne, rédacteurs du programme,tous, malgré leurs qualités indéniables, ont échoué et doiventlaisser leur place à d’autres.Quitte à revenir, plus tard, aux affaires, s’ils savent se nourrir d’une traversée du désert.
Ensuite, les militants socialistes doivent reconnaître quetout était faux dans la stratégie mise en ouvre par leurs responsables depuis dix ans :   Le refus de débattre du fonds ,l’incapacité à reconnaître les changements du monde,la crispation sur des enjeux dépassés,le maintien de rituels de partis devenus anachroniques, la confusion entre des discours contradictoires,l’absence de programmes présidentiels clairset ancrés dans la modernité ;    et enfin, ultime absurdité,après la défaite aux élections présidentielles,le refus de mener une campagne pour gagner les élections législatives.
   Et voilà que ces dirigeants discrédités prétendentcontinuer comme avant.On les entend avec consternation débattre d’alliancessans parler de programmes,de postes sans réfléchir aux missions, de règlements de comptes sans bâtir des projets.     Enfermés dans des schémas d’analyse et d’organisation dépassés, ils perorent, insultent, invectivent, promettent. Comme s’ils avaient gagné. Comme s’ils étaient l’avenir.
Les Français attendent de l’opposition de gauchequ’elle reconnaisse d’abord son erreur,qu’elle retrouve son rôle d’avant-garde,qu’elle décrypter le monde, ses injustices et ses potentialités.Et qu’elle choisisse ces combats     : d’abord celui de la responsabilité (comment rendre aux citoyens une influence  concrète sur  leur propre destin ?),   puis celui de la liberté (comment ne pas devenir prisonnier de l’hypersurveillance)    et enfin celui de l’égalité, (comment recréer une réelle mobilité sociale ?).
Les Français attendent enfin des socialistes qu’ils changent d’organisation et peut être même de nom . C’est une immense tache.Si elle veut être prête dans cinq ans,la gauche doit commencer tout de suite

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles74 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines