Magazine Cuisine

La France garde son rosé et c’est tant mieux !

Par Degusto75

Sur la question du vin  rosé, la Commission européenne plie sous la campagne française et italienne.


Face à la forte mobilisation française et italienne, l’institution européenne a renoncé à autoriser la fabrication de vin rosé en mélangeant du rouge et du blanc.

vins-rose-2.jpg


"Il n'y aura pas de changement dans les règles de production du vin rosé", a annoncé hier Bruxelles lundi.
"Il était clair ces dernières semaines qu'une majorité de notre secteur viticole pensait que mettre un terme à l'interdiction du coupage allait saper l'image du rosé traditionnel", a déclaré Mariann Fischer Boel, commissaire européen à l'Agriculture.


Cette décision est applaudie par beaucoup et surtout les producteurs de vin. Le rosé sera donc toujours fait à partir de raisins rouges dont la pulpe et la peau sont macérées durant une durée relativement courte et non pas par coupage.


C'est "une grande satisfaction" que Bruxelles ait décidé de "conserver le savoir faire des vignerons plutôt que le côté mercantile", a déclaré Xavier de Volontat, président de l'Association générale de la production viticole (AGPV) en France.
Le choix d'autoriser le coupage "aurait entraîné une destruction économique et sociale" d'un secteur qui représente 11 à 12% de la production française, a ajouté M. de Volontat.

Pour aller plus loin :


Autour du vin
Autour du vin
huile_olive
huiles d'olive
sel

sel
Chocolats
Chocolats
papa
Fête des pères


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Degusto75 1483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines