Magazine Humeur

Ce qui va se passer après les élections …c’est quasi certain !

Publié le 09 juin 2009 par Nicolas007bis

Irma

L’analyse du scrutin ayant été faite par une palanquée de journalistes, politiques, blogueurs influents ou non, ainsi que par tous les habitués des comptoirs de bistrots qui peuvent bien évidemment cumuler avec un des statut pré-cité, je n’en rajouterai pas, tout ou presque a été dit !

Non, je me contenterais de m’interroger tout haut sur ce que pourrait-être la suite des évènements…et j’ai ma petite idée, qui vaut ce qu’elle vaut mais, au risque de paraitre immodeste, je ne devrais pas tomber très loin …

A tout saeigneur tout honneur, commençons par l’UMP et son bon maître Nicolas Sarkozy !

Il est probable que Sarkozy et son gouvernement, tout ragaillardis par leur heureuse et inespérée fortune, vont profiter d’un contexte qu’ils jugent à tort ou à raison favorable, pour …foncer !

Fort du soutien massif de la population (au fait pour les matheux : 28% de 40% d’électeurs ça fait combien ?) à son vénéré, extraordinaire, infatigable, minuscule et copain d’Obamas’s président, ils vont mettre le paquet !

A coté des réformes qui vont venir, celles de l’Université, de la Justice ou de l’audiovisuel public ne sont que gnognotte, petite bière, vétilles, babioles, je dirais même plus des broutilles…en bref ça va dépoter !!!!

Je peux me tromper (si, si) mais au risque de sous-estimer leur enthousiasme et leur imagination, je les verrais bien nous annoncer tout de go, une réforme des retraites (75 ans pour tout le monde et 53 annuités), une réforme de la Sécurité Sociale (plafonnement des remboursements à 26 euros et 19 centimes et non remboursement des dépenses inférieures à 25 euros 98 centimes) et pour faire bonne mesure un abaissement du bouclier fiscal à 26 % !

A confirmer !

Du coté des autres gagnants de ce scrutin, qu’allons nous voir venir ?

D’abord il faut qu’ils arrivent à s’en remettre parce qu’ils sont probablement encore à ce pincer pour croire à leur exploit. Une fois qu’ils seront revenus sur terre et qu’ils auront tous chaudement félicité celui à qui ils doivent leur score d’anthologie, Yann Arthus Bertrand Dany le rouge le vert, ils commenceront probablement à s’interroger sur ce qu’ils vont bien pouvoir faire de leur nouvelle popularité !

Certes, Dany continuera à assumer avec talent son rôle de député européen dopé par l’effet Kiss cool qu’aura provoqué son succès phénoménal. D’ailleurs à sa place, je ferais installer une petite éolienne à coté de son siège à Strasbourg, ça aurait un effet symbolique fort et ça permettrait accessoirement d’alimenter en électricité tout le Parlement Européen !

Par contre, il est à craindre que le succès de la liste Europe-Ecologie ne monte à la tête des Verts (je parle du Parti croupion du PS qui prend des déculottées depuis des décennies à chaque élection) !

Ainsi, on pourrait raisonnablement imaginer que grisés par un succès tout à fait inhabituel, et après une procédure de décision hyper démocratique avec papiers dans un chapeau, 53 tours de vote et 2 800 heures de discussion, ils en arrivent à se distribuer les rôles prestigieux à la hauteur de ce qu’ils méritent.

Personnellement, mais je peux me tromper (si, si), je les verrais bien, avec l’assurance des champions, proposer Alain Lipietz pour succéder à Barroso à la tête de la Commission Européenne, Denis Baupin pour succéder à Delanoë à la Mairie de Paris et Noel Mamère me semble avoir de bonnes chances pour les prochaines présidentielles…après tout ce ne serait que justice quand on fait un tel score !

Par contre, ce dont je suis certain, c’est que dans les 2 mois à venir on a une éolienne en haut de la tour Eiffel et que les voitures sont interdites dans 19 arrondissements de Paris, le dernier étant transformé en immense parking !

A confirmer également !

Voyons maintenant du coté des perdants, ou du moins des principaux perdants, ceux qui ont pris une rouste monumentale, en commençant pas le premier d’entre eux, j’ai nommé le PS !

Il n’est pas question pour moi d’enfoncer un clou déjà près à traverser le mur tellement il est enfoncé, de toute façon je n’ai jamais été bricoleur, non je vais essayer plutôt d’imaginer.

En ce qui concerne le PS, l’exercice consistant à se projeter dans le futur proche s’avère beaucoup plus délicat parce qu’ils nous ont appris qu’il n’y avait pas de réaction évidente. Si on se réfère au passé et notamment à la branlée de Jospin en 2002, il n’est pas absurde d’imaginer que le PS continue à …ne rien faire !

Bon, cela dit, pas d’excès de pessimisme, à n’en pas douter, cette fois-ci, compte tenu de l’ampleur du désastre, ils vont réagir !!!!...si, si, on y croit !

Malgré tout, nous avons à faire face à plusieurs hypothèses dont 2 tiennent la corde :

La première est celle du Putsch !

Un matin, à l’aube, alors que Martine Aubry est dans sa bonne ville de Lille encore un peu hébétée par son cuisant échec et parce qu’elle n’a pas encore pris son café, Ségolène Royal, qui pour l’occasion a troquée ses escarpins et son tailleur blanc contre des rangers et un treillis signé Paule Ka, investit avec une escouade de fidèles, le Siège du PS de la rue Solferino.

Immédiatement, alors que les locaux sont déserts, elle se précipite vers le bureau de la Secrétaire Générale du parti, arrache la plaque qui se trouve sur la porte, en sort une toute rutilante de sa besace (avec son nom dessus pour ceux qui ne suivraient pas) et la colle aussi sec à la place de celle précédemment arrachée (c’est adhésif…pratique !) !

Enfin, pour faire bonne mesure, elle fait signe à un homme tout de bleu vêtu qui avec la dextérité qui est la marque du professionnel aguerri, s’emploie aussitôt à démonter la serrure pour la remplacer par une autre, fraichement sortie des laboratoires de chez Picard (le serrurier pas les surgelés) réputée inviolable et indestructible !

Ensuite, tout s’enchaine, conférence de presse pour annoncer que le Parti Socialiste à l’immense joie d’annoncer qu’il a, à sa tête, une formidable nouvelle première Secrétaire, que l’ancienne a décidé de se consacrer entièrement à sa bonne ville de Lille, que plusieurs des anciens membres du Bureau directeur parmi lesquels Jack Lang et Laurent Fabius ont décidé de se retirer de la vie politique et de se reposer de plusieurs décennies de bons et loyaux services en… Papouasie Nouvelle-Guinée et enfin que la démocratie participative est en marche dans toute sa bravitude, magnifiquitude et exhaltitude !

Le second scénario est peut être un poil moins probable mais pour autant, tout aussi réaliste.

Martine Aubry choquée et probablement informée des intentions de Ségolène, a enfin décidé de prendre le taureau par les cornes et de frapper un grand coup en …dissolvant le parti Socialiste…fini, terminé, circulez y’a plus rien à voir !

Considérant qu’en l’état, il n’est destiné qu’à aller de déculottée en déculottée, elle préfère arrêter les frais au plus tôt et préserver ainsi le peu de dignité qui lui reste.

Ensuite, une fois débarrassée d’un certain nombre de symboles désuets comme son nom, ses éléphants et sa rose, Martine Aubry s’appuyant sur le principe qu’il vaut mieux avoir 2 jambes de bois qu’une seule, recrée aussi sec un nouveau Parti qu’elle co-dirigera avec François Bayrou : le Parti Social Démocrate (PSD) !

Sur ce coup là, il faut avouer que le pronostic entre l’un ou l’autre scénario, est plus délicat à faire… A confirmer itou !

Pour finir, il faut aborder ce que devrait-être la suite des évènements pour l’autre grand perdant de ces élections, le MoDem et son indissociable leader, François Bayrou. Cependant, autant pour les précédents partis, mon taux de réussite dans mes prédictions devrait se situer entre 87,9% et 94,3%, autant en ce qui concerne le MoDem j’avoue être un peu plus incertain !

Un premier scénario a déjà été exposé plus haut qui n’a, évidemment, pu être envisagé qu’à condition que Martine Aubry ait donné l’assurance à François Bayrou qu’il serait le représentant de tout ce petit monde à la prochaine élection présidentielle…évidemment !!!

Mais il y en un autre qui mérite certainement d’être présenté.

Un scénario dans lequel François Bayrou touché par la grâce annoncerait à tous :

Avec les femmes et les hommes du MoDem, je vais m’employer à bâtir un véritable programme original, d’alternative à la politique de Sarkozy !

Avec les femmes et les hommes du MoDem, je participerai à la vie politique de manière constructive, en défendant nos valeurs sans concession mais sans contestation systématique et automatique du Pouvoir, je laisse cette forme d’opposition stérile aux Socialistes et aux autres partis contestataires !

Avec les femmes et les hommes du MoDem, je vais démontrer qu’il y a une place en dehors des Socialistes et de leurs consensus mous, toujours basés sur les vieux schémas d’une Gauche d’il y a 30 ans et de l’UMP à la solde d’un omni-président faussement réformateur et vraiment bonimenteur !

Avec les femmes et les hommes du MoDem, nous jouerons collectif dans le cadre d’un parti véritablement démocratique au sein duquel nous débattrons et définirons ensemble nos objectifs politiques et l’ambition collective que nous devrons avoir !

….Et un tas d’autres bonne résolutions encore !

Evidemment, le point de départ du scénario « touché par la grâce » demande à être un peu explicité si je ne veux pas avoir l’air de faire dans la facilité. Alors voilà comme les choses devraient se passer :

J’imagine assez bien une scène façon Don Camillo (je sais, on a les références qu’on peut) :

Dieu ou son représentant patenté d’une voix caverneuse:

François, qu’est ce qui s’est passé ?...t’étais pourtant bien parti, un livre qui fait un tabac, une popularité conséquente, des troupes fidèles et dévouées, un sujet sur lequel tu as une compétence reconnue…et malgré tout cela, t’as foiré !...qu’est ce qui s’est passé François ?

François :

Ben, c’est pas de ma faute, c’est l’autre enfoiré…euh, excusez moi, c’est l’autre empaf….Cohn-Bendit, qui a commencé, il m’a provoqué et c’est sorti comme ça, j’ai pas pu me contrôler !...et puis j’avais les médias et les instituts de sondages contre moi, c’était vraiment pas facile !

Dieu ou son représentant patenté d’une voix caverneuse et d’un ton sévère:

François …Tu ne crois pas que c’est un peu facile d’accuser les médias et les Instituts de sondage lorsqu’ils disent des choses qui ne te plaisent pas…tu ne crois pas que tu as manqué de dignité lors de ce débat ?...hein ?

François :

Ben, oui vous avez raison…mais il n’empêche que c’est l’autre enc…

Dieu ou son représentant patenté l’interrompant d’une voix toujours aussi caverneuse et d’un ton de plus en plus sévère:

François !

François:

Excusez-moi mais je l’ai en travers de la gorge, c’est quand même lui qu’à commencé !

Dieu ou son représentant patenté d’une voix toujours aussi caverneuse et d’un ton un petit peu moins sévère:

Dis donc, tu es certain qu’il n’y a pas d’autres explications à ta déconfiture que celles que tu veux bien me donner ….hum ….tu es certain ?...par exemple ton entrée tardive dans la campagne européenne et précoce dans la campagne présidentielle, tu ne crois pas que ça a compté ?

François :

Ben, en cherchant bien, peut-être que j’ai fais quelques petites erreurs…mais mon bouquin avait super marché alors moi j’ai continué sur ma lancée, à taper sur ce salopard de Sarko…euh excusez, à taper sur le nain !

Dieu ou son représentant patenté l’interrompant d’une voix toujours aussi caverneuse et d’un ton un peu plus sévère:

François, tu essayes de me bourrer le mou là, j’attends que tu m’expliques pourquoi le MoDem a fait un misérable 8,5% aux élections européennes …allez !!!

François :

Oui, d’accord, c’est vrai, vous avez raison sur tout, mais c’est un peu facile quand on est Dieu, mettez vous à ma place et vous verrez, vous ferez moins le mariole !

Dieu ou son représentant patenté l’interrompant d’une voix encore plus caverneuse et d’un ton beaucoup plus sévère:

François, est-ce que tu te rends compte que tes propos frisent le blasphème !!!...tu files un mauvais coton François, il va falloir te reprendre !

François :

Je suis désolé, je suis un peu sur les nerfs ces temps ci, dites moi comme je dois faire pour redevenir le 3ème homme et pour devenir le premier, conseillez moi !

Dieu ou son représentant patenté d’une voix toujours aussi caverneuse et d’un ton un petit peu moins sévère:

Allez, je te pardonne, mais si tu veux retrouver un jour tes 18% il va falloir me changer tout ça, alors écoute moi bien …

Et c’est ainsi que François Bayrou touché par la grâce annonce à tous…

A confirmer également !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas007bis 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines