Magazine Finances

10 grandes banques américaines remboursent déjà le gouvernement, faut-il se réjouir ?

Publié le 09 juin 2009 par Jeangagnon

Le département du Trésor américain annonce ce matin que 10 grandes banques qui avaient reçu 68  milliards de dollars en aide gouvernemental sont autorisées à rembourser l’État dès maintenant. Ce montant représente plus du quart des sommes que le gouvernement avait avancées aux banques, et constitue un remboursement beaucoup plus élevé que prévu pour l’année 2009. Le gouvernement s’attendait à ce que les banques puissent rembourser environ 25 milliards cette année.

image
Avant de trop se réjouir et de conclure que la crise financière est terminée, il importe de replacer cet événement dans son contexte.

Les banques ont reçu de l’aide du gouvernement parce qu’elles n’avaient plus suffisamment de capitaux pour poursuivre leurs activités. Cette situation provenait du fait que les actifs des banques, c’est-à-dire les prêts, avaient perdu tellement de valeur que les pertes encourues annihilait le capital. Le gouvernement a mis sur pied un plan appelé Troubled Asset Relief Program (TARP) afin d’injecter de nouveaux capitaux dans ces banques.

Au cours des derniers mois, les états financiers des banques ont été soumis à des tests de résistance afin de déterminer leur capacité à surmonter une prochaine récession. Ces tests servaient à déterminer la quantité de capitaux que chaque banque avait besoin. Certaines ont alors reçu instruction de trouver de nouveaux capitaux, sinon le gouvernement allait leur en fournir.

Les dirigeants des banques ne sont pas du tout intéressées à prendre l’argent du gouvernement, car ils se retrouvent alors privés de leur indépendance. Ils perdent le contrôle sur certaines décisions, dont celle de déterminer les sommes qu’ils se verseront en boni à la fin de l’année.

Ce qui m’agace, c’est qu’il y a deux mois, la Financial Accounting Standards Board, l’organisme responsable des règles comptables aux États-Unis, a assoupli la règle concernant l’obligation des banques d’évaluer leurs actifs à leur juste valeur marchande. Voir autre texte ici. 

Il est logique de croire que ce changement de règle permette aux banques de présenter une situation financière plus favorable qu’elle ne l’est en réalité. Si tel est le cas, je crains alors que ces dirigeants de banques américaines affaiblissent leur institution en remboursant trop vite le gouvernement, et ce pour des considérations qui ne servent pas nécessairement les intérêts de leurs clients, ainsi que ceux des investisseurs. 

Mots clés Technorati : Trésor américain,grandes banques,gouvernement américain,crise financière,aide gouvernemental,Troubled Asset Relief Program,TARP,tests de résistance,capital,règles comptables,Financial Accounting Standards Board,FASB,dirigeants des banques

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeangagnon 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines