Magazine Société

A Louviers, c'est l'ambulance qui ouvre le feu !

Publié le 08 juin 2009 par Blocnotes

Smallserpentasornette Ce n'est pas moi qui tire sur l'ambulance, c'est l'ambulance qui me tire dessus !

Décidément incorrigible, le serpent à sornettes local dénonce " mon opportunisme ".

Preuve, selon lui, de cet "opportunisme"  : le spectacle de ma satisfaction, partagée avec mes amis Verts, devant le beau score d'Europe Ecologie, lors de la proclamation des résultats électoraux.

Alors même que je tends la main au PS ( voir billet précédent ) pour reprendre le dialogue sereinement, alors même qu'ils feraient mieux de faire leur examen de conscience devant ces hommes et femmes de gauche, socialistes sincères, qu'ils emmènent au désastre avec une stratégie suicidaire d'alliance avec le NPA...

Nos cheffaillons locaux n'ont d'autre souci que de démontrer l'unique façon dont ils conçoivent la politique : prendre les gens pour des cons.

Opportuniste ? Si j'avais été opportuniste, j'aurais fait carrière au PS...

Quand à l'alliance avec les Verts, elle ne date pas d'hier soir... Dès ma première campagne électorale, j'ai été soutenu par les Verts et Génération Ecologie... Depuis 1995, les victoires électorales à Louviers ont été celles d'équipes comprenant des candidats Verts.

Qui feint de l'oublier ? Celui qui se moquait d'une conseillère régionale verte : Véronique Jullien. Parce qu'elle avait décidé de rejoindre mon équipe municipale en déclarant qu'à Louviers, on faisait du bon travail...

Non, l'alliance avec les Verts ne date pas d'hier soir...

Dans l'équipe de Louviers, comme dans l'équipe de la CASE, Pascal Labbé, Véronique Jullien, Jérôme Bourlet de la Vallée ( pour ne citer que les plus connus ) n'ont pas de strapontins et ne jouent pas les figurants. Je leur ai confiés, depuis des années, de vraies responsabilités.

Ensemble, nous mettons en oeuvre des politiques environnementales dynamiques, sérieuses, efficaces et concrètes qui font de la CASE et de Louviers des exemples cités fréquemment. A commencer par mon ami Jean Pierre Girod, ex-vice président de la Région et actuel président ( Vert ) du Parc Régional de Brotonne.

Autant dire que mon alliance avec les Verts est très ancienne, profonde et efficace.

Est-ce ma faute si, pour des raisons inavouables et qui conduisent le PS local au désastre, ces cheffaillons ont choisi de trahir l'alliance municipale et de quitter cette municipalité exemplaire pour son bilan environnemental, grâce à l'union d'une équipe où les Verts, comme les communistes, radicaux de gauche et sans parti, travaillent d'arrache pied pour l'intérêt général ?

Est-ce ma faute si la soirée d'hier apporte la confirmation éclatante du bien-fondé des analyses que je rends publiques depuis des années ? Analyses sur l'état de la gauche que je retrouve, depuis hier soir, dans le discours même des ténors socialistes, d'Aubry à Gérard Collomb... Enfin !

Le champagne que j'ai bu hier soir, offert par mes amis Verts, n'avait ni le goût de l'opportunisme ni de la trahison, mais celui de l'amitié, de l'union autour de valeurs partagées.

Et si j'ai pris la liberté de commenter les résultats électoraux à Louviers, ce qui offusque tant le serpent à sornettes, c'est tout bonnement parce que je suis le maire de cette ville... et que la tradition républicaine veut que le maire dise un mot à chaque élection.

Ne tirons pas sur l'ambulance, mais mettons nous à l'abri de ceux qui en ont pris le volant pour tenter de nous écraser ! Ces piètres stratèges finiront dans le mur...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blocnotes 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine