Magazine

Ma kabylie

Publié le 09 juin 2009 par Majic
Je pleure de voir ma Kabylie outragée chaque jour sous l’œil résigné des siens !
Ma Kabylie est magique comme le sont ses grenades, ses figues, ses oliviers, assisnu, tizwal, l’eau qui gazouille dans les ruisseaux à chaque coin de cette verte contrée. Les Kabyles eux mêmes sont « magiques » par leur humilité, leur authenticité et leur générosité dans l’effort, leur parler simple donc direct (la langue kabyle ne contenant pas ou peu par exemple de mots grossiers, lorsque quelqu’un est tenté d’insulter quelqu’un d’autre il est obligé d’utiliser une langue qui s’y prête beaucoup mieux ), leur intelligence, leur humanité, leur beauté, leur art d’exister sereinement et de respirer. Les kabyles ont de qui tenir, il n’y a qu’à consulter cette liste des figures historiques berbères d’avant la colonisation arabo-islamique :
1/ Antique Egypte
le pharaon Sheshonq 1er (945 avant JC) pharaons des 22ème et 23ème Dynastie 715 avant JC et 818 avant JC
2/ Rois de Numidie et Maurétanie 
Naravas qui combattit aux cotés de Hamilcar Barca, avec Syphax dont la capitale fut Siga (actuelle Ain Temouchent), Gaia, père de Massinissa (238-148 avant JC), Micipsa, Jugurtha, Adherbal (118-112 avant JC), Takfarinas etc.…
3/ Empereurs et gouverneurs
Septime Sévère (193 à 211), Caracalla (211 à 217), Macrin (217 à 218) Clodius Albinius gouverneur de la Gaule Belgique puis de Britania (actuelle grande Bretagne) Tin Hinnan, reine ancestrale des Touaregs (4ème ou 5ème siècle)
4/ Grands Chrétiens berbères
Saint Vincent de Digne, Victor 1er Pape de 189 à199, Miltiade, 32ème pape et Evêque de Rome de 311 à 314, Gelase 1er pape de 492 à 496, Monique, sainte et mère d’Augustin d’Hippone (Annaba), Augustin d’Hippone, philosophe et théologien chrétien, évêque catholique d’Hippone, et écrivain. Il est l’un des principaux Pères de l’Église latine et l’un des 33 Docteurs de l’Église. Sa pensée et ses œuvres donneront naissance à l’augustinisme, Donat, Evêque d’Afrique, Tertullien
5/ Ecrivains :
Apulée (Les Métamorphoses ou l’Ane d’or), Marcus Manilius poète et astrologue, Fronton de Cirta maitre de l’empereur Marc Aurèle, Minucius Félix,
6/ Résistants aux invasions vandales, byzantines et musulmanes
Antalas, Kusayla et surtout Dihya, figure de la résistance berbère à l’avancée des troupes musulmanes entre 695 et 705 et qui fut nommée péjorativement Kahina par les arabes étonnés de trouver une femme à la tête d’une armée farouche. Oui, toutes ces illustres figures sont berbères et ce sont ces illustres figures qui ont façonné cette magie de la Kabylie. Oui mais, de nos jours, cette magie de la Kabylie risque de ne plus être ! Pour la bonne raison que les Kabyles eux-mêmes tendent à méconnaître leur histoire et ce comportement suicidaire profite à ceux qui veulent purement et simplement leur disparition. Leur langue est de plus en plus compromise, leur histoire de plus en plus falsifiée, leur personnalité de plus en plus détruite !
Je me rappelle à ce sujet cette historiette ô combien illustrative de la malheureuse situation actuelle de la Kabylie.
C’est un grand gaillard bien en muscles et armé en plus, qui devait traverser une rivière et faire traverser la même rivière à son mulet transportant un trésor. Un bandit avisé se tint en embuscade pour le délester de son trésor et juste au moment de traverser s’attaqua à notre géant. Ce dernier ne trouva rien d’autre pour sauver son trésor que de prendre le mulet ainsi chargé sur ses propres épaules ! Il traversa la rivière et se mit à fuir éperdument une fois sur l’autre rive ! Tant de force ainsi utilisée pour fuir alors qu’une infime partie de celle-ci aurait servi largement à décourager le malfrat. Soyons lucides, préservons cette magie de la Kabylie, nous avons largement les moyens de le faire !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Majic 125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte