Magazine Blog

Origamis et mathématiques

Par Olivier Leguay

bd753d732c7cad8ce8c564f930cb8da1.jpgLa complexité mathématique de cet art japonais ancestral est de savoir si étant donné le tracé de plis sur une feuille de papier, celle-ci se pliera effectivement avec des formes planes localement, sans l'apparition d'autre pli. C'est ce qu'indique Ian Stewart pour introduire la naissance d'une nouvelle forme d'Origamis d'origine mathématique , "le Pinecone ".

c7788441c8b06b7f9436eb88ad3b4fa0.jpg

Dans le diagamme précédent, les lignes continues doivent être interprétées comme des arêtes et les pointillés comme des creux ( ou vallées).
C'est presque la même structure ( mais pas la même) que l'on retrouve fréquemment en phyllotaxie.

f6793cc6d0315a03f84d210ec4ded6dd.jpg

L'intégralité de l'article sur la page "Math In Media" de l'American Mathematical Society : ICI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Leguay 1811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog