Magazine France

Retour du tro-breizh pour l'autonomie

Publié le 15 juin 2009 par Chacalito

Retour du tro-breizh pour l'autonomie

Retour dans mon quotidien avec près de 2000 bornes dans les pattes et l'opération politique (outre les élections) la plus ambitieuse à laquelle il m'a été donné de participer. Je dis cela sans exagération puisque nous nous sommes arrêtés un peu partout en Bretagne de Rennes à Nantes (mais pas par le chemin le plus court!) tantôt pour coller, tantôt pour distribuer des tracts et vendre le Peuple breton, mais surtout pour expliquer aux bretons ce qu'est le concept d'autonomie.

Gwendal et moi avons animé six réunions publiques sur le sujet: Plancoët, Guingamp, Brest, Quimper, Lorient et St Nazaire. Si on ne peut pas vraiment dire que notre objectif d'ouvrir à des gens qui n'y connaissaient rien a été atteint, nous pouvons nous targuer d'avoir montré une image de sérieux et de travailleurs à ceux qui ont assisté à nos conférences soit entre 20 et 30 personnes à chacune de nos étapes.

Retour du tro-breizh pour l'autonomie
Pour moi, nos meilleures étapes auront été: Paimpol, Brest, Chateaulin, Quimper, Concarneau, Pontivy et Redon. Beaucoup d'incompréhensions qui laissent penser que nous sommes loin de notre objectif d'autonomie pour la Bretagne. Le premier constat, c'est qu'autonomie est souvent confondu avec indépendance alors que l'UDB ne propose qu'un mode de gouvernance différent du système centralisé actuel. L'autonomie n'est que la méthode que nous proposons pour parvenir à résoudre les enjeux sociaux, écologiques et économiques de notre société. L'UDB est un parti de gauche, écolo (d'ailleurs, je n'ai pas parlé de la belle victoire d'Europe-Ecologie et de l'élection de François Alfonsi pour notre fédération) et cela n'est pas négociable. Car c'est avant tout un projet de société que l'on défend.
Loin du nationalisme primaire, limite raciste ("ce qui est breton est forcément bon"), l'UDB défend l'idée d'une Bretagne ouverte sur le monde, d'une citoyenneté multiple et riche de sa diversité tant environnementale que culturelle. Pour être plus efficace, il faut impérativement revoir notre mode de gouvernance et l'autonomie serait un pas en avant. Il s'agirait ni plus ni moins de décider de certaines choses au niveau régional (sur un territoire pertinent s'entend soit en Bretagne et non en Bretagne administrative). Pour cela, il faut partager le pouvoir législatif entre l'Assemblée Nationale et une Assemblée Territoriale, autrement appelée Parlement régional.
C'est (résumé) le message que nous avons porté tout au long de notre tro-breizh an emrenezh / tro-breizh pour l'autonomie. L'occasion aussi de rencontrer des militants, jeunes et moins jeunes, un peu partout en Bretagne. Merci à tous ceux qui nous ont suivi. Bienvenue à nos nouvelles recrues Sylvain, François et Tristan.
Le compte-rendu officiel ainsi que divers documents de travail seront mis à disposition sur le blog des Jeunes de l'UDB prochainement. En attendant de nouveaux projets...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chacalito 1101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte