Magazine France

L’opposition SARKOZY - VILLEPIN de plus en plus frontale sur fond d’affaire CLEARSTREAM

Publié le 23 septembre 2007 par Bruno Mouilloud

Politique étrangère, BCE, politique sociale, effacement du Premier ministre, Clearstream… Dominique de Villepin s’est livré dimanche à une attaque sur tous les fronts contre son ancien rival Nicolas Sarkozy, en lui conseillant au passage de sortir de sa “frénésie”.

Très présent ces dernières semaines dans les médias pour, officiellement, promouvoir son dernier livre consacré à Napoléon, l’ancien Premier ministre s’est montré très offensif, au micro de Radio J, vis-à-vis du président de la République.

Tout en prenant soin de répéter à maintes reprises qu’il souhaitait le succès du locataire de l’Elysée, il a estimé que ce dernier devait sortir “de la frénésie actuelle” car “les Français ne peuvent pas vivre dans un tourbillon permanent”.

“Nicolas Sarkozy a une ambition, il faut qu’il apprivoise cette ambition et qu’il s’apprivoise lui-même pour atteindre la sérénité” et “être dans un rapport avec la nation qui évite les divisions”, a-t-il insisté.

S’il se défend d’être le “chef de l’oppposition” et se voit plutôt en “chef des propositions” qui entend “dire ce qu’il en pense” dans “l’esprit de cour” ambiant, M. de Villepin s’est inquiété de certaines dérives et a volé au secours de son successeur, François Fillon, qui ne doit pas être “court-circuité” mais au contraire “jouer tout son rôle”.

“Chacun doit prendre sa place, le gouvernement, les ministres, les administrations, et alors on pourra peut-être rentrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire le début des résultats”, a-t-il asséné.

Souvenons-nous des échanges la semaine dernière, par media interposés :

(more…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bruno Mouilloud 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte