Magazine Sexo

La masturbation féminine : c’est tabou ? La réponse !

Publié le 16 juin 2009 par Ladybluue

Comme promis voici le résultat de mon sondage sur la masturbation féminine. D’accord ça fait un peu technique comme ça, mais en gros, l’idée était de savoir si le plaisir en solo est quelque chose que vous seriez capable de clamer tout haut.

Car c’est bien connu, pour les hommes on ne parle que de ça, tandis que pour les nanas c’est un autre débat. Certes Sex and the City a un peu démocratisé la question, mais on est toujours nombreuses à rougir de cette pratique même quand on en parle entre copines.

Histoire de faire le point sur la question j’avais donc décidé de vous poser la question. Réponse.
La masturbation féminine c’est :
1/ Tabou, on en viendra tous à bout : 10.23%
2/ Pas tabou du tout, votre vibro est sur votre table de chevet : 18.18%
3/ Un peu tabou, votre vibro est caché sous votre lit : 19.32%
4/ Tabou mais tellement bon, vous faites ça en cachette sous votre couette : 52.27%

Et si les lectrices d’un blog sexo considère la masturbation féminine tabou, il est facile d’imaginer que la majorité des femmes partage le même avis.
Ce qui est rassurant ? Même les tabous ne sont visiblement pas venus à bout de notre envie de nous faire plaisir. Car même si on le fait en cachette, on ne s’en prive pas.

Et puis si on additionne les presque 20 % d’entre nous qui gardent leur vibro sur leur table de chevet et les 20 % qui ne l’ont pas loin (sous leur lit), on arrive à 40 %. Un chiffre plutôt encourageant !

Reste à savoir pourquoi on n’assume pas plus que ça… En discutant avec les copines on a pourtant tendance à se rendre compte qu’on est pas les seules à avoir explorer le plaisir en solitaire… Est-ce que ce qui nous ferait rougir ça serait justement la banalisation de la masturbation et les canards à gogo ?
Serait-ce à dire que la masturbation féminine doit rester un mystère. Il faut dire qu’on imagine difficilement un American Pie à la sauce féminine.

En somme je serais plutôt de cet avis. Car peut-être tout simplement que la sexualité féminine ne s’exprime pas aussi ouvertement. Que pour être délicieuse, la masturbation au féminin a besoin de cet aspect coquin que seul le côté clandestin lui permet d’entretenir. A méditer, dans le plus grand secret évidemment…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ladybluue 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines