Magazine People

Shia LaBeouf : tiraillé entre deux mondes

Publié le 19 juin 2009 par Benjamin Tolman
Agrandir l'image

Paru le 2009-06-19 10:03:00

Shia LaBeouf, à l'affiche de Transformers, a connu ses premiers succès en apparaissant dans des shows télé pour enfants. Un succès que ses pairs avaient du mal à admettre, et à comprendre.

Shia LaBeouf raconte : "Le Los Angeles d'où je viens est vraiment différent de celui que vous voyez dans des séries comme Entourage. Le fait de dire à mes proches, 'voilà, je bosse pour la chaîne Disney', ce n'est pas un truc qui me branchait vraiment. J'avais peur qu'ils se foutent de moi. Aujourd'hui je peux retourner d'où je viens et dire "hey, je fais 8000 $ par semaine, légalement ! Là tout le monde aura les yeux écarquillés et dira : 'Waouw, et comment ?' Et si je dis que c'est en travaillant pour Disney, ça va recommencer, ils vont se foutre de moi".
Le bel éphèbe de 22 ans, dont le père était accro à l'alcool et trafiquant de drogues, trouve scandaleux d'être raillé parce qu'il réussit sa vie sainement, plutôt que d'être devenu une racaille. Il raconte au journal anglais The Guardian : "Le truc c'est que d'un côté, moi je bossais pour Disney, et de l'autre, mon père était dealer. C'était atroce. Mais la vie est comme ça, et je suis content de mon sort. Je me sens béni. Je ne pourrais pas me sentir plus heureux, parce que je fais un métier vraiment cool".


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine