Magazine Science & vie

Un chien, héros du 11 septembre, cloné après un concours

Publié le 20 juin 2009 par Benjamin Tolman
chien berger allemand Agrandir l'image

Paru le 2009-06-20 11:41:00

Des scientifiques ont donné vie à cinq chiots par clonage. Ils ont fait une copie des gènes d’un berger allemand qui a participé aux recherches dans les décombres du World Trade Center.

Le berger allemand avait porté secours aux victimes des attentats du 11 septembre enfouies sous les décombres des tours jumelles. Il a trépassé en avril dernier, dans sa seizième année.
Avant sa mort, son propriétaire, le Canadien James Symington, a participé à un concours permettant de gagner le clonage d’un chien domestique. Actuellement, ce procédé coûte près de 90 000 euros.
Après lecture d'un rapport passionné écrit de la main de son propriétaire, le chien a été déclaré comme le candidat idéal au clonage. C’est ainsi que ce berger allemand est devenu le "père" de cinq chiots, aujourd’hui âgés de 3 à 6 mois. James Symington compte aujourd'hui les faire intégrer à des équipes de secours et de recherches.
Le concours, baptisé "Best Friends Again", est organisé par la BioArt International. Il s’agit d’une entreprise canadienne qui se revendique comme seule détentrice de la licence permettant de cloner des chiens et des chats.
Son PDG reconnaît avoir été touché par l’histoire de ce chien hors du commun, estimant qu’il a montré des qualités remarquables dans les heures sombres de l’Amérique. Pour ce clonage, ses scientifiques ont travaillé en collaboration avec Hwang Woo-Suk, tout droit venu de Corée du Sud. Ce spécialiste en la matière, assisté d’une équipe de chercheurs, a remplacé les gènes trouvés dans des ovules de chiennes par ceux du berger allemand. Une fois fécondés par stimulation, ces ovules sont devenus des embryons et ont été réimplantés dans des « mères porteuses » canines.
Toutefois, la Society for the Prevention of Cruelty to Animals émet certaines réserves. Elle pense que les chiots encourent de sérieux problèmes de santé. Les rapports publiés sur la santé des animaux issus du clonage montrent en effet qu’ils sont enclins à souffrir de divers soucis anatomiques et physiologiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine