Magazine Rencontre

Coït interrompu II

Publié le 20 juin 2009 par Dateurenserie

La vengeance est douce…

Hier soir, mon beau-frère et ses amis baraqués comme des armoires à glace et qui parlent fort, m’ont demandé d’être surveillant avec eux dans un après-bal de finissant. Bof. Moyennant une rondelette somme? Ok, je veux!

Et moi, je prends ça au sérieux. Donnez-moi une lampe de poche et un walkie-talkie et je me prends pour James Bond. Bon, on ne la jamais vu avec une flashlight et son walkie-talkie était intégré dans sa montre mais la technologie ne nous le permettait pas hier soir. Que voulez vous?

Le site de l’après-bal était sur une genre de pourvoirie et il y avait différent chalet donc les porte ont été laissé ouverte car nous préférions que les jeunes ouvrent les portes plutôt que de les défoncer. Mon travail consistait à faire la ronde de ses dits chalets de m’assurer que personne ne montent sur les perrons ou soient à l’intérieur.

Vers 3h30 du matin, alors que l’alcool rendait les jeune comme de véritables bêtes de sexe assoiffés, je me suis approché d’un chalet. Sans rentré, j’ai dirigé la lumière de ma lampe dans l’un des chambres pour y voir un pied. J’appelle mes collègues dans la radio.

- Bib-Bib, Nous avons une intrusion de chalet!
- Bib-bib, Ah ouin, lequel?
- Bib-bib, Le troisième… ça l’air passionné leur affaire… je rentre!
- Bib-bib, Ok!

Toc toc…

- Y’a tu quelqu’un?
- …
- Ok, si y’a personne j’avance…
- Ok ok, ya du monde…
- Correct t’as 3 minutes et tu feras ça chez vous mon grand!

- Bib-bib, Coït interrompu les gars!
- Haha!

D.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dateurenserie 578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines