Magazine Humeur

Quand Sarko fait du social «verlan» à l’Elysée ça fout la gerbe à mémé Kamizole !

Publié le 21 juin 2009 par Kamizole

sarko-vous-regarde-de-haut-02.1245529373.jpgIgnoble, répugnant, dégueu… les mots ne manquent pas non plus que l’écœurement. Moi aussi, je risquerais bien de «vomir tout mon quatre heures» s’il n’était déjà bien loin car il est 3 h du mat. Je suis en train de préparer un article sur le rapport de René Dosière, fort mal accueilli par un député socialiste «peau de lapin» - rapporteur du budget de l’Elysée bien peu curieux… il se contente de la «communication de l’Elysée» ! – qui a pour nom Jean Launay… Je le conserve sur mes tablettes si jamais un jour il passe avec armes et bagages – sûrement pas intellectuels ! – chez Nicolas Sarkozy. On n’a jamais que les ministres «d’ouverture» que l’on mérite…

J’ai lu quelques articles et le fameux rapport de René Dosière. Fort instructif et écrit sans aucune concession. J’en reparlerai. Je viens de m’arrêter sur une interview qu’il vient de donner au Figaro : Budget de l’Élysée : Dosière dénonce des «manipulations».

Face à un budget de l’Elysée toujours en expansion massive, je ne suis guère surprise de constater que Sarkonapale se fout des pauvres comme de Colin-Tampon, ainsi que le souligne René Dosière en réponse à une question de Jérôme Bouin : «Les seules dépenses de l’Élysée en baisse concernant les aides sociales accordées aux personnes en difficulté. De quoi s’agit-il ?»

«Traditionnellement, quand des personnes en difficulté ont épuisé toutes les aides auxquelles elles pouvaient avoir droit, elles peuvent s’adresser à l’Élysée. La présidence mène une enquête et décide d’attribuer éventuellement ces aides. En 2008, leur montant a diminué de 22,1%, de 48% sur deux ans. En période de crise économique, cette baisse est choquante».

Français(e)s, quand on vous dit que Sarko se fout de votre gueule ! «Sa petite entreprise» - l’Elysée – «ne connaît pas la crise». Pour le reste – vous, moi et toute «la France qui souffre» – vous parlez qu’il s’en tape… Il ne s’intéresse qu’aux gens qui ont un max de flouze et lui font profiter de leurs largesses.

Pour le vulgum pecus, il n’a que mépris et considère tous ceux qui bénéficient de prestations sociales – y compris nos maigres retraites pour lesquelles nous avons cotisé… - comme des «assistés» !

Surveillez vos poches, il est encore capable de nous «faire les fouilles» jusqu’au dernier centime d’euro. Ce mec est pire qu’un «avion renifleur» : dès qu’il y a un peu de thune quelque part, il saute dessus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte