Magazine Régions du monde

Le volcan de boue indonésien en erruption encore pendant 30 ans

Publié le 21 juin 2009 par Fouchardphotographe @fouchardphoto

Une éruption de boue visqueuse, qui depuis trois ans dévaste une région industrielle de l'île de Java (Indonésie), pourrait encore durer 30 ans, remplissant chaque jour l'équivalent de 50 piscines olympiques, a estimé jeudi un expert australien de retour de la zone.

Dommages dans les villages Le 29 mai 2006, un liquide épais, bouillant et nauséabond a commencé à s'échapper des entrailles terrestres, près de la ville de Sidoarjo. Il ne s'est depuis jamais arrêté, recouvrant en trois ans une douzaine de villages, des usines, une autoroute et une voie ferrée.

"Toute la région située autour de la faille s'enfonce de 2 à 5 cm par jour en raison de l'augmentation du niveau de la boue, provoquant de plus en plus de dommages aux villages alentours", a indiqué Mark Tingay, de l'Université Curtin de Sydney, pour qui 100.000 personnes demeurent sous la menace.

Les dommages causés par la coulée de boue sont estimés à environ 4,9 milliards de dollars, a précisé M. Tingay, cité dans un communiqué de la Société australienne de géologie.

"L'importante coulée de boue pourrait tout aussi bien continuer entre deux et trois ans que durant des centaines d'années", a ajouté le chercheur.

Erreur humaine La boue qui s'échappe du volcan Lusi a enseveli 12 villages et 800 hectares de terrain industriel et agricole, tué trois personnes et entraîné le déplacement de 42.000 personnes.

La société Lapindo Brantas est jugée par certains scientifiques, responsable de la catastrophe parce qu'elle menait un forage exploratoire de gaz sur les lieux. Le tubage en acier aurait percé un gisement d'eau sous pression, provoquant l'éruption, selon la thèse défendue par de nombreux scientifiques.

Lapindo, qui appartient à la famille du ministre des Affaires sociales, Aburizal Bakrie, n'a jamais reconnu sa responsabilité, affirmant qu'un tremblement de terre survenu deux jours plus tôt dans le centre de Java était à l'origine de la catastrophe. Sous la pression du gouvernement, elle a néanmoins accepté de verser 380 millions de dollars de compensation à quelque 10.000 familles.

(belga/acx) - http://ecolonews.blog.fr/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fouchardphotographe 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte