Magazine

Prévisions astrologiques n°71

Publié le 21 juin 2009 par Porky

cochon lecteur.jpg

SEMAINE DU 22 AU 28 JUIN 2009

Bonjour à tous. Que les fans de l'astrologie porcine se réjouissent : revoilà les cochons devins et leurs prévisions hebdomadaires.

Cette semaine fut marquée par de grandes surprises en ce qui concerne l'observation des planètes : les cochons devins ont constaté avec stupeur qu'un certain nombre de signes avaient les mêmes configurations, ce qui semble a priori impossible, mais les relevés sont formels. Nos astrologues porcins ont refait dix fois leurs calculs, révisé leur interprétation, sans parvenir à trouver la clef de cet étrange phénomène. Ils vous livrent donc tel quel le fruit de leur travail.

Afin de ne pas donner l'impression au lecteur de lire trente six fois la même chose, nous avons regroupé les signes qui présentent les mêmes caractéristiques générales, tout en détaillant pour chacun les problèmes particuliers.

Les cochons devins ont été tellement perturbés par ces coïncidences inouïes qu'ils en ont oublié de préparer la prochaine fête. Il n'y aura donc pas de réjouissances cette semaine et c'est aussi bien, les astrologues porcins ont besoin d'apprendre la signification du mot « tempérance ».

Voici donc vos prévisions. Bonne semaine astrale.

BELIER : Vous n'allez pas trop vous fatiguer cette semaine car le domaine professionnel est vide de tout aspect particulier. Mercure vous boude ce qui vous rendra un peu dur(e) parfois de la comprenette mais vous compenserez cette affligeante incapacité à réfléchir par une vitalité hors du commun. Fatiguez-vous bien, c'est vraiment ce que vous avez de mieux à faire cette semaine.

TAUREAU, GEMEAUX, LION, VIERGE, VERSEAU : Un même mot d'ordre pour ces cinq signes : tempête de feuilles graphitées à l'horizon, tsunami d'inepties à lire, larges coulées d'encre rouge et baisse sensible du moral pendant toute la semaine. Mais : TAUREAU : Ne mettez pas de chaise longue sous un arbre, de toutes façons, vous n'aurez pas le temps de vous allonger dedans. Remettez à plus tard le soin de chantonner sous les feuillages et de réciter à voix haute vos auteurs préférés. GEMEAUX : A la torture des feuilles graphitées, vous rajouterez celle des crises d'urticaire et divers aléas de ce genre. Il faut absolument vous calmer sinon vous ne serez plus qu'une immense plaque rouge. LION : Vous aurez tendance à perdre votre belle humeur et à considérer l'espèce humaine comme la pire engeance qui soit. Ce ne sont pas les cochons devins qui vous donneront tort. VIERGE : Votre fréquentation assidue des bars et cafés divers va atteindre un niveau assez phénoménal. Attention au blanc, au rouge et au rosé qui brouillent parfois un peu la cervelle et vous font lire des choses qui ne sont pas écrites. VERSEAU : Trop de conscience professionnelle nuit parfois à l'efficacité de votre travail. Soyez sérieux(se) mais n'exagérez pas et ne relisez pas quinze fois ce que vous avez sous les yeux sous prétexte que vous avez peut-être manqué quelque chose d'important. Faites-vous davantage confiance.

CANCER : Souriez, le rouge est pour vous ! Semaine parfaite sur tous les plans. Profitez-en pour foncer dans le domaine professionnel, proposer des projets et mettre vos atouts en valeur ; sur le plan sentimental, les rencontres pourraient déboucher sur quelque chose de sérieux. Vous aurez beaucoup de charme et saurez briller en société. Gains financiers en perspective. Osez tout, vous le pouvez.

BALANCE : Après le rouge, le gris : semaine moyennement agréable en perspective. Vous aurez un peu tendance à vous énerver pour pas grand-chose et vous attendrez impatiemment la fin de la semaine. Vous dire que vous ne serez pas le/la seul(e) ne vous réconfortera pas mais vous fera peut-être prendre patience. Financièrement parlant, petite rentrée d'argent prévue ce qui vous permettra de subir avec moins de mauvaise humeur les réunions diverses et inutiles qui vont vous tomber sur la figure.

SCORPION : Vénus a enfin cessé de vous ennuyer. Elle n'est plus qu'indifférente à votre sort ce qui vous permet néanmoins de sortir du néant sentimental dans lequel vous baignez depuis quelque temps et d'essayer de faire quelques rencontres. Cela ne veut pas dire qu'elles seront agréables ou susceptibles de déboucher sur quelque chose de concret. Mais rien ne vous empêche de tenter votre chance. Pour le reste, ciel neutre.

SAGITTAIRE : Retour au calme après une forte agitation dans votre vie. Vous pourrez à nouveau savourer les délices de la lenteur mais vous risquez de trouver cela ennuyeux. Heureusement, les astres sont tout à fait favorables à une implication totale dans le domaine professionnel, ce qui vous permettra de ne pas voir passer ces quelques jours et de vous retrouver au week-end prochain, placé sous le signe de la détente et du repos. Attention cependant à l'aspect financier : vous dépensez trop, cela risque de vous nuire bientôt !

CAPRICORNE : Semaine placée sous le signe de la tranquillité revenue. Les déplacements incessants vont s'espacer et vous retrouverez un certain calme dans votre vie quotidienne. Les cochons devins vous conseillent cependant de ne pas trop céder au charme des sirènes du farniente car vous pourriez vite trouver cela assez désagréable. Profitez de cette tranquillité pour vous ressourcer dans quelques promenades et quelques travaux d'aiguille. N'oubliez pas non plus de nourrir votre intellect par de passionnantes conversations avec vos amis.

POISSONS : Les trois premiers jours de la semaine sont encore placés sous le signe du stress et de l'agitation permanente. Toutes vos facultés de réflexion et de concentration devront être utilisées. A partir de jeudi, vous pouvez fermer les écoutilles et devenir bête comme vos pieds, cela n'a plus d'importance. Abstenez-vous quand même d'être trop stupide afin de ne pas énerver le cercle familial.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Porky 76 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte