Magazine Société

L'enseignement et la pratique du sport

Publié le 21 juin 2009 par Michelmi

Les pratiques physiques, sportives, éducatives relèvent du bien commun...

L'enseignement et la pratique du sport

En conséquence une politique éducative et sportive est nécessaire. Elle doit se construire avec tous les acteurs concernés fédérations, élus, collectivités territoriales, enseignant d'éducation physique, éducateurs.

L'organisation des pratiques ne peut être la même dans une société fondée sur la concurrence et les profits, que dans celle organisée sur la base de la solidarité pour viser l'émancipation humaine de toute la population.

Aujourd'hui la politique du gouvernement est claire. Performance, résultat, concurrence, rentabilité à court terme sont les maîtres mots. Pendant qu'il livre le sport professionnel aux intérêts financiers, qu'il abandonne aux collectivités territoriales et au monde marchand les pratiques sportives quotidienne de la population, qui s'organiseront en fonction des possibilités financières des familles et des collectivités.

L'État se concentre sur le sport de haut niveau uniquement et la production de quelques champions. De multiples faits témoignent de cette volonté.

De nombreux emplois sont supprimés au ministère concerné, dans l'éducation populaire, deux postes sur trois d'enseignants en EPS partant à la retraite ne sont pas remplacés alors que les moyens humains dès l'école primaire sont nécessaires au développement d'une pratique physique et sportive de qualité.

  • Les crédits du centre national pour le développement du sport, en partie détournés n'iront plus aux petites structures. C'est la fermeture ou la réorganisation des CREPS, la suppression des DDJS.

Est-ce de cela qu'une nation a besoin ?

  • Mais quelle valeur auront ces médailles si l'éducation physique des enfants n'existe plus, si la vie associative, espace d'engagement citoyen, n'a plus les moyens de son existence ?
  • Les pratiques, de moins en moins éducatives, seront réservées à une élite pendant que nous fabriquerons des personnes mal dans leur corps, incapables de penser les autres, comme des partenaires. Où a-t-on décidé démocratiquement de cette orientation ?

Nulle part, même pas à l'occasion d'une élection présidentielle.

Le rôle des associations est primordial, du sport fédéral à l'exemple de ce qui développe la FSGT, de l'éducation physique et sportive, car le sport a des vertus.

Mais ses vertus doivent s'enseigner.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michelmi 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine