Magazine Société

Sinistre tartuferie

Publié le 21 juin 2009 par Jlg47
Toutes les religions passent par une phase d’interprétation littérale de leur texte. Le phénomène est d’autant plus flagrant que leur organisation est décentralisée, ce qui induit une course frénétique à l’orthodoxie.Dans le même temps, les hommes, sensibles à la beauté des femmes (cette beauté est là pour çà), et très peu sur de leurs comportements, transfèrent vers les autres leurs propres pulsions et craignent pour leurs épouses. Ne croyez pas que l’islamisme étriqué de certains soit une novation. Relisez Tartufe, regardez l’époque Victorienne, voyez certaines congrégations chrétiennes.Hors des lieux de prière, rien dans les textes religieux n’impose de véritables contraintes vestimentaires aux hommes comme aux femmes. Il leur est seulement recommandé de ne pas provoquer, et chaque lieu, chaque époque, détermine la convention. Au début du XXe siècle en Europe, il était indécent d’exposer la moindre parcelle de jambe et la gorge était couverte, fusse de dentelles. Aujourd’hui, sur les plages, seuls les organes sexuels restent généralement cachés, mais en ville même les hommes ne sauraient être torse nu. Le Moyen-Orient très musulman a inventé la danse des 7 voiles et le climat induit des tenus très légères, mais au moment des prières, l’humilité implique de voiler son corps.L’attitude actuelle de certaines branches musulmanes à enfermer leurs femmes (par la persuasion ou la contrainte) sous des voiles masquant toute forme humaine est une sinistre tartuferie et montre l’hypocrisie de personnes qui n’ont pas confiance en leurs contemporains, et doutent certainement d’eux-mêmes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlg47 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine