Magazine Accessoires

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Publié le 22 juin 2009 par Cecile Berthelon @walinette

Cela faisait longtemps qu'on ne s'était pas fait un petit jéjé non ? Alors je vous fait profiter de mon dernier achat en date :

Le modèle Antoine de chez Jérôme Dreyfuss, coloris violet (sorte de raisin écrasé) :

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Premières impressions : le cuir est de l'agneau bullé. Moi qui n'avait que des cuirs lisses, finalement je lui trouve un air plus roots et plus moelleux. Il est un peu plus élaboré ( les oeillets, le zip pour augmenter le compartiment frontal, plus de poches) que les Billy et semble plus rigide (notamment à cause de la surpiqûre en "bourrelet" du rabat).
J'adore la couleur, cela tire plus sur le raisin que le violet qui pète.
C'est un doudou, tout doux, tout mou.

(note : la couleur ci dessous est celle qui se rapproche le plus de la couleur en lumière naturelle)

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Dimensions : 28 x 18 x 11 cm. La lanière fait 98 cm de longueur, boucles non comprises. Vous pouvez comparer avec notre étalon habituel, le Billy M ci dessous.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Côté pratique : Le système de fermeture !! Ah le système de fermeture, moi qui déteste les aimants et particulièrement celui du Twee que je ne trouve pas aisé à fermer du tout (faut viser juste...), là la patte est inversée, il faut la remonter et "pouf" ça ferme tout seul, d'une main, sans se poser de question, impeccable.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

A noter également les multiples compartiments : au dos fermé par une pression, devant pour mettre son téléphone et plus (car il se dézippe pour augmenter le volume) et 2 poches plates intérieures : une zippée au dos et une qui ferme par pression. La loupiote et le mousqueton, ainsi que la lanière avec 2 pressions pour maintenir le sac en largeur sont des classiques des sacs Dreyfuss.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Au niveau de l'anse, il parait qu'il y a un système pour la raccourcir, genre avec les 2 petites bagues en cuir. J'imagine qu'il faut replier la lanière pour la passer à l'intérieur, mais outre la difficulté de mise en oeuvre, cela ne tient absolument pas. Pis : ça râpe la lanière quand ça se défait, à éviter donc.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Contenu : Il apparait petit, mais en fait il est assez large. Sa forme carrée, contrairement à la forme polochon du Twee, en fait un sac agréable à porter même rempli à bloc. En revanche sa contenance est un poil plus faible (que le Twee, toujours).
On peut y ranger un document A5, comme un carnet de santé de Clairon par exemple...

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Sur cette photo, il est vraiment rempli à fond ;-). Un peu plus d'organisation pour tout ranger est nécessaire, mais on accède facilement à tout son contenu sans avoir à le vider par terre...

Modelling pictures : Porté épaule (ce que je préfère) ou en bandoulière, même chargé, il épouse bien la forme du corps et reste agréable.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss

Entretien et vieillissement : Comme tous les sacs Dreyfuss en cuir (le daim c'est différent), il ne craint pas les gouttes de pluie et ne nécessite pas d'imperméabilisant. Pour le frottement et le jean qui déteint, j'ai déjà essayé de frotter délicatement avec de l'eau savonneuse : ça part.
Passer de temps à autre de la crème essentielle Grison, le magasin quant à lui recommande le baume Renapur. Cela nourrit et protège le cuir.

TDMH : Antoine, de Jérôme Dreyfuss
Où le trouver ? Ah là, il va falloir se dépêcher, car le modèle Antoine ne sera pas renconduit la saison prochaine, moralité : profitez des soldes ;-)
On le trouve dans la boutique officielle : au 1 rue Jacob, 75006 Paris. La boutique prend les commandes par téléphone (ajoutez 15 euros de frais d'envoi) : 01 43 54 70 93
Dans les corner des grands magasins Printemps et Bon Marché ainsi que dans quelques boutiques de province.
Noter que le coloris présenté ici est issu d'une ancienne collection (été 2008 ?)
Il existe en outre un modèle similaire de taille plus grande avec des poches amovibles qui répond au doux nom de Tom.

Prix indicatif : 495 euros.

Argus : il me semble l'avoir déjà vu tourner autour de 300 euros sur ebay, c'est un modèle moins couru que les classiques Billy ou Twee.

J'aime : Pouvoir le porter à l'épaule et le mettre en bandoulière quand je gère le Clairon (genre pour aller à la crèche, entre le cosy et le sac à langer, ben c'est top).
Le cuir bullé, finalement je m'y suis bien faite.
La couleur, le touché, bon c'est un Dreyfuss
Les multiples poches et principalement la frontale.
Le système de fermeture : parfait

J'aime pas : le système pour raccourcir la bandoulière, un classique système à boucle aurait été plus pratique.

Conclusion : Je suis absolument conquise par ce modèle, moi qui ne lui avais même pas daigné lui jeter un oeil, qui l'a un peu acheté par dépit aux ventes presse et bien j'ai complètement changé d'avis. Il est beaucoup plus pratique et agréable que le Twee et je le place en 2ème position de mes Dreyfuss favoris derrière le Billy. La preuve, 1 mois que je ne porte plus que lui. Cherry sur le Cake : la bandoulière en fait un sac très "clairon-friendly".


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog