Magazine Journal intime

Dimanche, un brunch de dindes à l’a priori thé…

Par Pestouille

Que faire le dimanche 21 juin ? La réponse vous semble évidente ! Flâner dans les rues de Paris pour écouter un peu de musique.  Oui c’est sûr c’était logique. Mais comme vous le savez, la dinde est un oiseau contrariant et souvent blasé. Ecouter de la musique le 21 Juin? C’est d’un banal franchement ! Comme nous ne dérogeons pas à la règle nous avions donc choisi, hier, jour de la vénérable invention de Jack Lang, d’aller déjeuner en paix.

**

340779304_85ef031179

**

Je vais essayer de rassembler mes pensées et de me concentrer un peu pour vous parler de l’endroit. Au moment où j’écris, des musiciens jouent juste en bas de mon immeuble. Ca aurait pu être un sympathique groupe de salsa, de funk, ou de rock, une chorale de mamies, ou encore un collectif de percussions amazoniennes mais QUE NENNI. C’est en bas de chez moi vous comprenez, alors il fallait bien que ce soit un groupe de death metal. YOUPI.

**

Mais revenons à notre brunch. Le salon ” a priori thé” est situé à deux pas de la place de la bourse, dans le très minuscule 2ème arrondissement. Plus précisément, il se trouve dans le passage Vivienne, qui est un joli passage couvert avec verrières et compagnie. Ayant un peu peur que l’intérieur soit sombre j’avais réservé deux tables à l’extérieur. Ce qui s’est révélé être un choix pas trop merdique (pour une fois) puisque nous pouvions profiter de la lumière du jour sans avoir le vent dans la figure et les voitures qui passent.

**

apriorithe01

**

Le service est agréable. Rien de particulièrement notable. Comme la dernière fois chez Ladurée j’ai intentionnellement fait l’impasse sur le petit déjeuner pour bien profiter du repas. Résultat des courses à 12h02, j’ai déjà une dale abominable. Heureusement la première partie du brunch arrive rapidement: Un jus de fruit, un fromage blanc aux fraises et au miel, un petit scone, un petit muffin, et un morceau de carrot cake. Je n’ai pas goûté au muffin (qui de vue avait l’air d’être à la myrtille) mais le scone était très bon, et ce qui m’ a semblé être un carrot cake (oui parce qu’après coup j’étais plus sûre) très sympa aussi. Le fromage blanc est vraiment bon, léger et pas trop acide.

**

Pendant que nous commérons allègrement, un petit clébard se met à aboyer de manière assez agressive. Je propose à ses propriétaires de lui faire une petite piquouse avec ma voix qui porte. (chez Ladurée c’était l’odeur de poisson… faut bien toujours trouver une boulette à faire…) Mais c’est le moment de passer au plat principal (compris dans la formule brunch) voilà qui apaise mon esprit. Il y a eu à notre belle tablée deux écoles: celle des filles qui se la pètent on mange des légumes, avec l’assiette Varoise : courgette farcie de chèvre frais, pousses de roquette, copeaux de parmesan,tomates et pignons. Et celles qui sont amatrices de volaille avec l’assiette Shangaï Springtime : Roulé de poulet au citron, haricots verts et fenouil.

apriori9284

**

J’ai commandé pour ma part l’assiette Varoise mais ayant rodé la technique des yeux ronds, du chat de Shrek, La douce Sophie a eu pitié de moi et m’ a fait très gentiment goûter à son poulet qui était ma foi plutôt très bon avec son fenouil un peu anisé. L’assiette Varoise était tout ce qu’il y a de plus agréable : fromage de chèvre très bon, peu être un poil trop d’huile d’olive avec la salade. Mais dans l’ensemble, une bonne assiette. Le tout aurait pu être accompagné du verre de vin proposé dans la formule, mais contrairement à mes copines un peu portées sur la bouteille, je ne bois pas. On m’ a donc proposé un second verre de jus de fruit frais. (que d’ailleurs j’ai oublié de réclamer…)

**

Mais passons au dessert. Le choix est très classique. On a du brownie au deux chocolats, du crumble, de la tarte aux amandes, de la crème brulée, des sorbets et du Cheese Cake. Le tout peut être accompagnée d’une boisson chaude. En bonne psychorigide qui ne change jamais ses habitudes j’ai commandé un thé fumé lapsang souchong mais le choix était varié et intéressant. Côté dessert j’ai opté pour le cheese cake. Là, je dois avouer, petite déception : certes la part est énorme (ce qui avec moi est toujours une bonne manière de marquer des points) mais le biscuit est un peu pateux, pas assez croustillant et l’ensemble un peu lourd. Dommage.

Du côté de l’addition : Encore une fois, je trouve, un rapport qualité/ quantité/cadre/prix franchement assez bon. Pour ce repas avec  -récapitulons- un vrai plat, un dessert, trois boissons dont une chaude plus les scones et le fromage blanc du début, vous en aurez pour trente euros. On a vu pire.

brunch1

(photo : en belle compagnie, vous l’avez sans doute reconnue, puisqu’elle n’arrête pas de nous faire de brillantes démonstrations fard à paupièresques: C’est Fromage, de fromage et dessert. Quant aux autres, elles sont tout aussi chou mais je pense qu’elles préfèrent que je préserve leur anonymat… je vais quand même pas passer ma vie à faire des boulettes)

Puisqu’on parle brunch, je profite de l’occasion pour vous présenter un joli petit site, ma foi bien pratique, pour les amatrices et amateurs de petits dej tardifs du dimanche : Le site “Ou bruncher” propose une séléction de brunchs parisiens, des critiques, des classements thématiques. Bien utile… surtout qu’il y a peu de sites spécialisés dans ce domaine. Rendez vous donc chez eux, pour devenir incollable en brunch attitude. Vous y retrouverez également mon article d’aujourd’hui puisque Louise, qui fait partie de l’équipe du site m’ a très gentiment proposé de publier ce billet !  Courez y! C’est par là !

Une fois de plus j’ai été ravie de commérer avec ces charmantes créatures. Que voulez vous, nous les femmes de 2009 on déchire, on a de la classe, de la conversation, on est des marrantes, bref on claque. Les filles, si vous passez par là, je vous bise et merci pour cet agréable moment ! On remet ça bientôt ! Sur ce je vous laisse, le type en bas de chez moi est en train de hurler “wwwwaaaaaaaaaaaahhh sataaaaaan” J’ai envie de dire : vie de merde.

A demain, si vous le voulez bien. On causera maquillage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pestouille 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte