Magazine Médias

“Ripostes”, c’est fini

Publié le 22 juin 2009 par Hmoreigne

 Salut l’artiste. Serge Moati a tiré définitivement le rideau de son émission hebdomadaire sur France 5. Ripostes, c’était une vraie respiration démocratique. Un espace de débats suffisamment rare pour être salué. Quelques soient les arguments avancés par France Télévision, la disparition de l’émission laisse une impression étrange. Celle d’un recul de l’analyse face aux flots d’assertion d’une information standardisée, pasteurisée, pipolisée.

Le directeur des programmes de France 5, a fait part fin mai à Serge Moati de l’arrêt de Ripostes. 10 ans après sa création, Ripostes appartiendrait à un concept dépassé. Le créneau laissé vacant sera attribué à une nouvelle émission également de débat politique supposée renouveler le genre. Le nom de Nicolas Demorand est avancé. Selon Médiapart pourtant, Serge Moati travaillait sur une nouvelle formule de l’émission pour le mois de septembre.

On n’éjecte pas comme ça un dinosaure de la tv. Serge Moati se serait vu proposer d’animer un magazine multiculturel le samedi. Les dirigeants de la chaîne s’embrouillent sur la question de l’audience. Officiellement l’émission n’a pas démérité.

La direction de France 5 affirme “n’avoir rien à reprocher à Serge Moati, qui réalise une des meilleures audiences de France 5 chaque semaine”. Dans le même temps, elle relève pourtant un problème d’audimat jugeant que, “moins de 5% de part de marché hier [dimanche], ce n’est pas satisfaisant“.

“L’émission où vous êtes si bien et, me dit-on, de plus en plus nombreux…” s’amusait à répéter à chaque début d’émission Serge Moati. La méthode Coué n’aura donc pas suffi à sauver un haut lieu de paroles libres qu’on croyait naïvement préservé par sa qualité.

La Chaîne semblerait vouloir donner préférence à une information simplifiée, prédigérée à base de reportages, moins fatigante à acquérir qu’à l’issue d’un débat parfois confus et agité. C’est oublier un peu vite que la télévision publique, par ses missions de service public, est censée échapper aux fourches caudines de l’audimat et de l’air du temps.

La disparition de Ripostes s’inscrit dans le droit fil de la suppression en 2007 d’Arrêt sur images , l’émission de décryptage des médias de Daniel Schneidermann. Mais si la télé publique n’offre plus des niches de liberté, qui le fera ?

Le rétrécissement des espaces de débat démocratique ne peut qu’être inquiétant dans une période de l’histoire marquée par une concentration capitalistique des médias et l’émergence d’un imperium présidentiel. On attribue à Juvénal la formule Du pain et des jeux, censée résumer les besoins fondamentaux du peuple romain. A chaque époque historique ses recettes pour assurer la paix sociale. Le RSA et la télévision n’en sont que la forme moderne. Il était devenu politiquement incorrect de le souligner.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hmoreigne 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines