Magazine

Un système de consigne pour encourager la collecte des téléphones portables

Publié le 22 juin 2009 par Frédéric Bordage @greenit
Jean Louis Borloo

Jean-Louis Borloo

Moins d’un an après l’idée (vraisemblablement abandonnée) d’un bonus/malus pour les équipements électroniques , Le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (Meeddat) envisagerait cette fois de mettre en place un système de consigne sur les téléphones portables afin d’en améliorer la collecte en fin de vie.

Le concept est simple : en échange d’une augmentation de l’éco-participation de 2 à 5 euros prélevée à l’achat d’un téléphone neuf, les consommateurs qui ramèneront en boutique leur téléphone en fin de vie recevront 5 euros (on imagine déjà les trafics potentiels).
Théoriquement, le coût de cette mesure est donc nul pour les consommateurs, sauf pour ceux qui collectionnent les vieux téléphones !

Inciter les consommateurs à recycler leur téléphone usagé est plus de nécessaire : dans un pays comme le Japon, en avance sur la France sur l’usage des téléphones mobiles, 610 millions d’entre eux se retrouveront au rebus d’ici à 2010.

Au-delà des téléphones portables, si on regarde le comportement des Français envers la collecte des DEEE, 60% d’entre eux stockent chez eux de 1 à 9 appareils électroniques inutilisés. De plus, on ne peut dire que la règle du 1 pour 1, pierre angulaire de la collecte des DEEE, soit vraiment prise au sérieux par les distributeurs.

Néanmoins, concernant la mise en place d’une telle mesure, "rien d’immédiat" selon le ministère. On imagine que les négociations avec les distributeurs, qui vont avoir à gérer une partie du système, doivent être âpres.En espérant que ça ne tue pas l’initiative dans l’œuf…

Source : Le point via Econologie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte