Magazine

Michelin restructure en France et ouvre en Inde

Publié le 22 juin 2009 par Philauvergne @Philauvergne

Michel Rollier, patron de Michelin, vient d’annoncer ce samedi matin la possible ouverture d’ici 3 ans d’une usine Michelin en Inde et plus précisement dans la région du Tamil Nadu (sud-est de l’Inde). Cet investissement permettrait à Michelin de se rapprocher d’un marché en plein expansion : plus d’un milliard d’habitants. Michelin souhaite fabriquer ses pneus au plus proche de la clientèle.

Pour en savoir plus :

  • La dépêche AFP : Michelin prévoit d’ouvrir une usine en Inde d’ici trois ans`
  • Le Nouvel Obs : Michelin prévoit d’ouvrir une usine en Inde d’ici trois ans

Cette annonce arrive quelques jours après l’annonce de la restructuration des activités du groupe en France

Réorganisation des sites de production

  • Faire de l’usine de Montceau un pôle performant pour les pneus Génie Civil et un des deux plus grands centres de mélanges de gomme d’Europe. Le Groupe y engage un programme de 50 millions d’euros d’investissements. Son activité actuelle de pneus tourisme sera regroupée avec celles d’autres usines du Groupe en Europe occidentale.
  • Faire de l’usine de Tours une référence pour les pneus poids lourd technologiques en Europe. Michelin y investira 15 millions d’euros supplémentaires pour poursuivre la modernisation de son équipement. Pour la rendre plus compétitive, son activité sera réorganisée et cette spécialisation entraînera la fermeture de l’atelier de mélanges de gommes et son transfert vers Montceau et l’usine de Cholet.
  • transférer l’activité de Noyelles-lès-Seclin (Nord) de production de pneus très haut de gamme sur le site des Gravanches à Clermont-Fd
  • Renforcer notre pôle de production de pneus camionnettes et 4×4 de l’usine de Cholet grâce au transfert de production de pneus camionnettes en provenance d’une usine européenne du Groupe.

Des emplois touchés et/ou réorganisés

Cette restructuration va concerner 1 093 salariés : 495 personnes avec un plan de départ volontaire en particulier pour des départs anticipés en pré-retraite, 598 personnes en mobilité interne.

Les sites touchés seront : Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) perdra 340 salariés, Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) perdra toutefois 477 emplois, l’usine Sodemeca, à Noyelles-lès-Seclin (Nord), sera fermée entraînant la suppression de 276 emplois.

Michelin prévoit ainsi d’embaucher environ 500 personnes par an dans les trois années à venir pour assurer le renouvellement naturel de ses équipes.

Investissement dans le domaine de la recherche & développement à Clermont-Fd

Projet d’investissement de plus de 100 millions d’euros dans son centre de recherche et développement de Clermont-Ferrand. Ce projet a pour but d’accélérer la mise sur le marché de nouveaux pneumatiques et de services et de permettre le développement de procédés de fabrication plus innovants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philauvergne 7189 partages Voir son profil
Voir son blog