Magazine France

burqa ci, burqa ça…

Publié le 22 juin 2009 par Polluxe

Dévalorisation et oppression des femmes, revendication religieuse, politico-religieuse ou identitaire, dérive sectaire… le phénomène des “voiles intégraux” révèle peu à peu ses différentes facettes que la commission d’enquête ne manquera pas de lister et d’analyser. C’est tout son intérêt. Bien sûr le CFCM est contre la création d’une commission… Passons.

Entre volonté de défendre les femmes d’un coté sans attenter aux libertés individuelles et volonté de lutter contre un intégrisme sans montrer du doigt l’islam, la marge de manoeuvre est étroite. Et pourtant, la politique de l’autruche n’est pas une solution. Comme je l’ai déjà dit chez Nicolas, ce n’est pas parce que l’obscurantisme ou l’intégrisme sont exotiques et viennent d’ailleurs qu’ils sont plus acceptables. Le cas des voilées volontaires – notamment converties – que les médias mettent en avant, contient peut-être la solution car il met l’accent sur l’aspect sectaire du phénomène.

Comme le dit très justement un commentateur chez l’Hérétique :
« Je ne vais pas essayer de vous convaincre sur la non nécessite du Nikab d’un point de vue théologique (musulman), je dis cela car les salafistes sont convaincus du contraire et que ce débat n’a d’intérêt que dans une mosquée. Je ne vois qu’un problème, autre que le visuel qui est LE problème principal pour la majorité des antis du moment, et qui est celui qui englobe la cellule familiale salafiste dans son ensemble. C’est le fait de se mettre en retrait, de s’exclure de la société , or cela est typique du comportement des sectes en générale. Je suis persuadé que si en France on avait le courage de traiter le salafisme comme une secte et que la vigilance ne soit ni plus ni moins que celle portée aux autres sectes, le problème aura évacué à a fois la dimension supposé islamique du débat et la récupération politicienne. Tarik »

Pour cela il faudrait que l’islam soit traité comme toutes les religions l’ont été dans un passé pas si lointain en France… c’est à dire mal
Plus sérieusement il faudrait être capable de ne plus céder au chantage au racisme et sortir de la culpabilité post-coloniale, vis à vis de certaines pratiques, religieuses ou non.

C’est Elisabeth Levy qui donne l’avis le plus franc sur le débat en cours :

« Le défilé des bonnes âmes a promptement commencé. Soyons honnête, personne ne défend le port de la burqa. La seule chose sur laquelle on se dispute, c’est sur la meilleure façon de la faire disparaître. Face aux partisans de la schlague législative (dont je suis au cas où vous ne l’auriez pas compris), les fanatiques du compromis, les angoissés du “remède pire que le mal”, les mous du genou qui jurent que “l’interdiction est toujours la plus mauvaise des solutions” sont donc sortis du bois. Eric Besson aimerait qu’on parle d’autre chose. Pour Cécile Duflot, qui parait-il, exerce des fonctions dirigeantes chez les Verts, le principal danger n’est pas l’islamisation mais la “stigmatisation”. On n’en attendait pas moins.
Quant à Martine Aubry, elle s’est surpassée, en demandant sur RMC et BFM TV qu’on s’occupe un peu moins de burqa et un peu plus d’insertion. Donnons-leur des emplois et des subventions, et tout changera. Heureusement que la Première secrétaire a ajouté qu’il fallait éviter les solutions “simplistes”. Pour la maire de Lille, une loi interdisant le voile intégral n’empêchera pas les femmes de continuer à le porter mais “elles resteront chez elles, on ne les verra plus”. J’en suis sincèrement désolée pour ces dames, dont beaucoup subissent cet enfermement sans même savoir qu’elles pourraient se révolter, mais justement, “ne plus les voir”, c’est exactement ce que nous voulons. Aussi cruel que cela puisse sembler, l’interdiction de la burqa n’a pas pour objectif essentiel de sauver celles qui en sont prisonnières mais de nous épargner à tous cet atterrant spectacle.
Personne n’est obligé de vivre en Occident. Mais en Occident, on accepte le regard des autres. »

Tiens au fait on n’entend plus parler du tchador ? Et pourtant, pendant ce temps en Iran, il se passe des choses : ici ou là.

PS. J’ai mis la photo de la dame voilée toute nue parce que ce genre de paradoxe me fait mourir de rire… et que le rire est bon pour la santé. A bon trolleur, salut…
Voter !

Tagged: burqa, femme, Iran, islam, laïcité

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par iskender
posté le 21 avril à 23:26
Signaler un abus

salut à toutes et à tous,

Je vous écris ce message pour vous signaler l’existence du site

www.islam-documents.org.

Plus de 20 000 documents sur la naissance de l'islam. Dans un but de dévoilement, scientifique et critique, et parfois moqueur. Il s'agit de la plus grosse ressource documentaire sur le sujet , au contenu souvent inédit et toujours authentique: les biographies de Muhammad (SIRA), extraits des chroniqueurs musulmans (Tabari...), recueils biographiques (Ibn Sad), versets coraniques, commentaires coraniques (TAFSIR), les corpus principaux de traditions (HADITH) inscriptions arabes, codes juridiques, géographes arabes, auteurs chrétiens orientaux et byzantins (et meme des sources chinoises!).

C'est une petite équipe d'universitaires qui s'en est chargé. Une nouvelle version est enfin disponible , revue et augmentée. Elle compte 2700 pages mars 2008. Nous ferons une version encore améliorée tous les ans.

ça y est : la version 2009 d’islam-documents.org est enfin disponible: 3700 pages et 3 ans de travail. bonne lecture et bon courage!

N’ayez pas peur. Allez voir. Et ne vous voilez pas la face! Il ne peut y avoir de dialogue que par la transparence et l’honnêteté. IDO est actuellement l’un des très rares moyens d’accéder à une documentation rarement éditée en langue occidentale, et considérée comme une référence « authentique » dans le monde musulman.

Portez vous bien.

PS: 5 courts extraits, comme il y en a des centaines, parmi les textes les plus incontestés de la Sunna: (Muslim, Sahih 1/200). (L’envoyé d’Allah a dit): J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils disent: point de dieu sinon Allah. (Dawud , Hadith 19/2996).
Récit de Muhayyisa.
L’envoyé d'Allah a dit:
-Si vous remportez une victoire sur les Juifs , tuez-les.
Alors Muhayyisa a sauté sur Shubayba , un marchand parmi les Juifs. Il avait d’étroites relations avec lui auparavant. Il le tua.
A ce moment , son frère Huwayyisa n’avait pas accepté l’islam. Il était aussi plus vieux que Muhassiya. Quand il a tué (le Juif) , Huwayyisa l’a frappé , en disant:
-Ô ennemi d’Allah , je jure par Allah , tu as sur le ventre un bon paquet de graisse qui vient de ses biens!
 (Muslim, Sahih 2/ 510)Abdullah ibn Omar a dit : 
- Je suis allé sur le toit de ma soeur Hafsa et j'ai vu le messager d'Allah faire ses besoins face à la Syrie, orienté de dos à la qibla. (Bukhari, Sahih 54/464) 
Le prophète a dit : 
- J'ai regardé le paradis et j'ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants ; j'ai regardé en enfer et j'ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes. (Muslim , Sahih 37/ 6666). L'apôtre d'Allah a dit : - Aucun musulman ne mourra sans qu'Allah n'admette à sa place un Juif ou un chrétien dans le feu de l'enfer.

A propos de l’auteur


Polluxe 1019 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte