Magazine Livres

Le dernier match de John Grisham

Par Mango
Le dernier match de John Grisham
Ce n’est ni un roman policier, ni un roman d’espionnage, ni un roman d’amour, ni un roman d’aventures, ni un roman historique, ni un roman d’apprentissage, ni un roman épistolaire, ni une autobiographie, ni un documentaire…, c’est… peut-être, un roman d’amitié, de virilité, de sportivité, de dévouement, de rapport maître élève, de secret prolongé non partagé, de rancune et de pardon, de solidarité, d’esprit d’équipe, de sacrifice… non, ce serait réducteur ! C’est un roman réussi, en tout cas,c’est tout ce que je saisDramaturgie:

Le lieu : Le stade de Messina, une petite villedu sud des Etats-Unis.

L’époque: 1992

Les personnages:

Eddie Rake, depuis trente ansl’entraîneur de l’équipe locale de football américain, qui a atteint plusieurs fois la gloire.

Les joueurs de cette équipe,les anciens et les plus jeunes et surtout le numéro 19, Neely Crenshaw,le héros historique, celui qui a encore sa photo partout dans la ville, mais qui est absent depuis le jour où il a eu un accident pendant un match, après quoi, il s’est exilé, loin de tous.

Le dernier match de John Grisham

L’intrigue: L’entraîneur va mourir. Ce n’est plus qu’une question d’heures. On prépare déjà les discours pour son enterrement et pour la presse. Ses anciens joueurs ainsi que les nouveaux se regroupent peu à peu dans le stade où ils ont tousvécu tant d’heures glorieuses ou tragiques, mais toujours inoubliables.Des groupes se forment selon les époques et les affinités. Chacun revit ses matchs. Les haines, les jalousies, les rancoeurs renaissent. Des videos circulent. Tous revivent les grandes heures de l’équipe.Neely Crenshaw est au centre de toutes les discussions. Tous se situent par rapport à lui. On revit la fameuse finale de 1987 où tout souriait à l’équipe avant que la chance ne tourne. Tous se demandent encore ce qui a pu se passer dans les vestiaires entre l’entraîneur et son joueur fétiche. Plus jamais ils ne se parlèrent par la suite.Quel est leur secret et pourquoi Neely est-il revenu malgré tout ?

La fin arrive, bouleversante, dans un crescendo d’émotions variées et intenses .,

Il est des livres qui me surprennent et que j’aime plus que d’autres sans que je puisse très bien comprendre pourquoi, car, au premier abord, rien ne semblerait devoir m’intéresser, ni le thème, ni les personnages, ni les lieux, ni même l’époque et voilà que, magie de la littérature, ce petit livre totalement inconnu, dont je n’avais jamais entendu parler et dont toute l’intrigue tourne autour d’une équipe de football américain et de son entraîneur, me séduit infiniment !

Ce livre, au titre improbable qui aurait dû me repousser, je l’ai pris au hasard, peut-être un tant soit peu sous l’influence du nom de l’auteur que j’aime bien en général. De lui j’ai aimé surtout : « récolLa firme, « Non coupable » (« A time to kill »), « Le dernier juré », « La dernière récolte », mais je n’ai ni lu ni vu « L’Affaire Pélican », ni aucun autre des films tirés de ses livres.

En naviguant sur la toile, j’ai découvert que ce serait actuellement un des auteurs qui vendrait le plus de livres dans le monde depuis plus de dix ans.

Hydromielle en parle aussi.

Le dernier match, John Grisham (Pocket)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine