Magazine Société

La disparition de Roger Mari sur Internet (5 jours après)

Publié le 22 juin 2009 par Sylvainrakotoarison

(dépêches)
Il y a 56 minutes - Décès de Roger Mari, fondateur de l'école d'ingénieurs de Nancy ESSTIN.
 
Décès de Roger Mari, fondateur de l'école d'ingénieurs de Nancy ESSTIN
Dépêches de l'Education du Lundi 22 juin 2009  
Le professeur de physique-chimie Roger Mari, l'un des fondateurs de l'Ecole supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy (ESSTIN), est décédé le 17 juin dernier à l'âge de 77 ans, a-t-on appris lundi auprès de l'établissement.
Né en 1931, M. Mari a contribué à fonder en 1960 l'ISIN (Institut des Spécialités Industrielles) qui est devenue en 1985 l'ESSTIN et dont il fut le directeur de 1968 à 1990, précise l'Ecole dans un communiqué.
Après avoir soutenu en 1960 une thèse sur l'"étude théorique et expérimentale de la vitesse et du mécanisme d'oxydation lente du méthane", il est nommé dans la foulée professeur à l'ISIN où il enseignera la physique-chimie jusqu'en 2000, année où il prendra sa retraite.
Dans les années 1980, il participe à la création des deux antennes de l'établissement nancéien à Blois (Ecole d'Ingénieurs du Val-de-Loire, EIVL) et à Nice (Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Nice-Sophia-Antipolis, ESINSA).
En 1990, M. Mari devient responsable des concours au sein de l'ESSTIN. Deux ans plus tard, il ouvre le concours d'entrée à d'autres écoles, donnant naissance au concours GEPEI (Groupement d'écoles d'ingénieurs publiques à parcours intégré), alors commun à six écoles publiques d'ingénieurs.
Roger Mari était officier dans l'ordre des palmes académiques et chevalier dans l'ordre national du mérite.
Depuis 1960, l'ESSTIN a formé quelque 3.800 ingénieurs et va fêter en 2010 ses 50 ans.
  
 
Décès de Roger Mari, fondateur de l'école d'ingénieurs de Nancy ESSTIN
>NANCY, 22 juin 2009 (AFP) - 16h58
Le professeur de physique-chimie Roger Mari, l'un des fondateurs de l'Ecole supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy (ESSTIN), est décédé le 17 juin dernier à l'âge de 77 ans, a-t-on appris lundi auprès de l'établissement. Né en 1931, M. Mari a contribué à fonder en 1960 l'ISIN (Institut des Spécialités Industrielles) qui est devenue en 1985 l'ESSTIN et dont il fut le directeur de 1968 à 1990, précise l'Ecole dans un communiqué. Après avoir soutenu en 1960 une thèse sur l'"étude théorique et expérimentale de la vitesse et du mécanisme d'oxydation lente du méthane", il est nommé dans la foulée professeur à l'ISIN où il enseignera la physique-chimie jusqu'en 2000, année où il prendra sa retraite. Dans les années 1980, il participe à la création des deux antennes de l'établissement nancéien à Blois (Ecole d'Ingénieurs du Val-de-Loire, EIVL) et à Nice (Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Nice-Sophia-Antipolis, ESINSA). En 1990, M. Mari devient responsable des concours au sein de l'ESSTIN. Deux ans plus tard, il ouvre le concours d'entrée à d'autres écoles, donnant naissance au concours GEPEI (Groupement d'écoles d'ingénieurs publiques à parcours intégré), alors commun à six écoles publiques d'ingénieurs. Roger Mari était officier dans l'ordre des palmes académiques et chevalier dans l'ordre national du mérite. Depuis 1960, l'ESSTIN a formé quelque 3.800 ingénieurs et va fêter en 2010 ses 50 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1208 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine