Magazine

Les nouveaux vieux galants

Publié le 23 juin 2009 par Poussemanette


Pépère a couru se mettre dans la porte pour encourager de la voix et du geste mémère qui arrivait en courant, rouge, essoufflée, à la limite de l'apoplexie. Pépère était souriant et presque attendri de voir mémère donner le meilleur d'elle-même, piquer un sprint au ralenti , toute de la rondeur des mamies confiture. Vite, vite, le métro va partir... On sent que mémère le veut, ce métro, elle veut rejoindre son vieux mari si galant qui la fait courir à en perdre haleine. Pas rancunière pour un sou, elle rejoint pépère, heureuse d'avoir vaincu la distance en un temps record. Pépère ne la félicite même pas, l'ingrat, alors qu'elle eût mérité une ovation.
Un autre jour, autre pépère qui lui aussi court retenir sa place d'un métro en attente. Autre mémère moins sportive que la précédente, qui peine sur des jambes emmaillotées. Pépère est moins amène. Non mais quel boulet cette femme qui n'arrive pas à faire ce petit effort de rien : courir. Son visage se crispe, son regard se désolidarise de celle qui va lui faire rater le métro ou, pire, qui lui fait honte de faire attendre tout le monde en courant si mal tandis que mémère souffre de le voir si dépité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poussemanette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte