Magazine

S.D.F;Ours et Tourmalet!

Publié le 23 juin 2009 par Alexcessif
Préambule. "Gling"fait le micro onde.Je craque! Et un jingle pub de trop sur la lucarne allumée. Pourtant, je suis guéri! Pourquoi cette bougeotte qui me reprends?(voir Blog it)Je sais. Je ne l'avoue pas, mais je sais. Un gros coup de mou: Dans la chambre de l'héritier mâle alpha, trois préservatifs. Un gamin que j'ai torché, y a quoi? dix-sept ans! A qui j'ai enlevé les roues stabilisatrices de son vélo , y a quoi? quinze ans?Il me semble même qu'hier encore je lui massais les gencives au sirop "Delabarre." Putain, c'est l'heure: J'ai toujours un temps de retard sur la réalité. J'me casse. Et là (re) commencent les compromis: Tu crois que le sport c'est l'absolu, la défonce sans autres limites que tes tripes? Non! Concessions à la légéreté: Pour crapahuter en autonomie dans la montagne comme j'ai prévu de le faire en course à pied, pas de tente, un duvet minimaliste, des petits beurre, pâte d'amandes, fruit secs, quatre litres de flotte et basta. Dormir à la belle étoile, si elle veut bien se faire belle. Concession au moyen de transport: Montée du "Tourmalet" à vèlo, donc caisse à boulon obligatoire ( ben oui, pour transporter le biclou). Pas de moto, pas de bras qui s'allongent et les oreilles qui reculent à l'accélération. Pas de vulnérabilité aux éléments. Je ne sentirai pas le vent et la pluie, l'odeur et la température qui changent aux passages des forêts. Je ne déclencherai pas ma tempête personnelle, mon orage intime: des vents de 200 Km/H en tournant la poignée sans décaniller les arbres. Je subirai "les autres" dans la montée en lacets vers Cauterets à la queue leu leu. Concessions à l'équipement:Ascension du Vignemale: Pas de cordes ni de batons, encore moins de piolet et de pointes: je passerai par le "Pont d'Espagne"au lieu de Gavarnie et je me passerai du franchissement du glacier vers "Baysselance". Pas de godillots mais des "New Balance"ulta light qui doivent avoir au minimun deux marathons dans les semelles. "Pourvu que le caoutchouc tienne" comme dit Rocco Siffredi Concession à la solitude: Pour la partie Canoë il faut ....un canoë: - "Chérie, tu peux me rejoindre sur la Leyre du côté de Salle avec le Kayak et me récupérer à Arcachon? - Bien sûr mon amour!" Une perle , j'te dis!( je vous passe les négociations/concessions)à suivre: Repassez demain je vous raconterai. (pour les S qui manquent: "Do it yourself"comme disait la dame de fer en se revissant le clitoris à la clé de douze)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexcessif 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte