Magazine Science & vie

Des éleveurs modifient l'alimentation de leurs vaches pour réduire les émissions de méthane

Publié le 23 juin 2009 par Benjamin Tolman
vaches Agrandir l'image

Paru le 2009-06-23 19:58:00

États-Unis - Certains éleveurs producteurs de lait du Vermont ont décidé de changer l'alimentation de leurs vaches afin de participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique. En privilégiant les aliments riches en oméga 3, ils parviennent à réduire sensiblement les émissions de méthane de leurs troupeaux.

Alors que le méthane émis par les ruminants lors de la digestion constitue 2% des gaz à effet de serre aux États-Unis, certains éleveurs tels que Tim Maikshilo et Kristen Dellert, producteurs de lait biologique, ont décidé de remplacer le soja et le maïs contenus dans l'alimentation de leurs vaches par des graines et herbes riches en oméga 3, tels le lin et la luzerne.
Le Centre d'innovation de l'industrie laitière américaine prend ce problème d'émissions très au sérieux et tente de trouver un moyen de les réduire afin de respecter l'objectif qu'elle s'est fixée : diminuer de 25 % les émissions de gaz à effet de serre du secteur d'ici 2020. Une telle réduction équivaudrait à la suppression de 1,5 million de voitures des routes américaines chaque année précise Rick Nackzi, vice président de Dairy Management, une organisation qui promeut les produits laitiers.
Utiliser des graines de lin, de la luzerne et de l'herbe au lieu du soja et du maïs, pour nourrir les ruminants, permettrait de " rééquilibrer " la première poche de leur estomac et ainsi de réduire la production de gaz émis lors de la digestion, explique Nancy Hirschberg qui dirige le Programme " vache plus verte " pour la société de produits laitiers Stonyfield Farm.
Grâce à cette modification de l'alimentation de leurs vaches, Tim Maikshilo et Kristen Dellert ont vu les émissions de méthane de leur troupeau diminuer de 13 %. Ils affirment également que les animaux ont désormais un poil plus brillant, moins de problèmes de sabots et quasiment plus de maux d'estomac.
Quinze exploitations laitières du Vermont travaillent aujourd'hui avec Stonyfield Farm, dont la majorité du capital est détenue par Danone, afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine