Magazine

Retour de Batterie… (Drums Addict Festival 2009)

Publié le 23 juin 2009 par Philuke

Bon, autant vous dire de suite, je ne suis pas content, mais alors pas du tout… Je vous fais un superbe article sur le « Drums Addict Festival» , sur le super concert d’ouverture et sur les supers sessions du samedi, mais si, souvenez vous !!

Et depuis, plus rien, pas un « alors, comment c’était ??» . Moi, je fais un peu le distant, je ne viens pas trop sur le blog, et vous rien, pas un message pour savoir… Vous mériteriez que je ne vous raconte rien, tiens, bande d’ingrats du commentaire !!

Bon, allez, je suis bon prince, je vous dresse un rapide bilan de ces deux journées, même si j’avoue avoir un peu sécher les sessions du samedi, hormis celle qui m’intéressait le plus, mais on en parle tout à l’heure, ok ?

SDC12294

On situe, vendredi soir, salle de La Médoquine à Talence, concert du trio suédois Freak Kitchen. Pour moi, c’est la troisième fois que je les voie, et autant le dire de suite, ça ne restera pas la meilleure. Pourquoi ? Je ne sais pas, mais ce concert avait un coté… improvisé !! Alors entendons nous bien, j’adore ce qui est improvisé, mais là, il y avait un coté…

« Euh.. Dites les suédois, ça vous dirait de venir faire un petit concert à Bordeaux ce printemps ??»  Et eux :» Ben, tu sais, on n’a pas réellement de concert calé en ce moment, et puis on veut surtout pas présenter des morceaux de notre prochain album qui sort en septembre, alors ok, mais on fera ce qu’on pourra, ok ?» 

Concert Plug In - Freak Kitchen1

Et voilà, mon sentiment à la sortie du concert est celui là, ça sentait le truc pas réellement préparé, hors tounée. Bon ils ont été clairs, ils nous ont laisser choisir les morceaux qu’on voulait entendre, et ils tentaient de les jouer, même ceux dont ils ne se souvenaient pas les paroles !! Mais ça m’a laissé un peu sur ma faim. Bon, pour arranger tout ça, et bien on avait un son de merde !! Là, les cages à miel, elles en ont pris pour leurs grades, je vous assure !!

Donc, vivement la sortie du nouvel album pour pouvoir les voir en condition de tournée, surtout que leurs concerts bordelais ont toujours et malgrè tout une importance particulière tant l’histoire du groupe est lié à un concert déterminant à Bordeaux il y a quelques années.

Il ne sera maintenant pas dit que je finirai cet article sur une note moyenne. Et pour relever la note de cette soirée, et bien, il n’y a rien de mieux que…. roulement de batterie (à propos)… Plug In !!

Dire que le grand Fanalo a essayé de m’apprendre à jouer, il aurait su prendre un peu d’avance sur la production de leur nouvel album, parce qu’au vu de ce qu’ils nous ont offert ce vendredi, il va y avoir du monde qui les attendent au tournant !!

Eux, j’ai eu l’occasion de les voir un peu plus souvent que les suédois, la proximité aidant, et c’est assez drôle de les voir grandir. Le groupe tourne superbement bien maintenant, les morceaux sont de plus en plus énormes. On a vraiment un grupe équilibré, avec des artistes à chaque instrument.

Concert Plug In - Freak Kitchen

Et puis, eux ont eu un son meilleur que les fous suédois, Fanalo me confirmant qu’ils avaient réussi à avoir leur propre gars au mixage.

Bon c’est vrai je ne suis pas objectif, j’aime ces gars là, ils sont très, très bon, et très, très, très gentils. Alors, on va quand même essayer de trouver un défaut… Ah si… euh non… Si !!

Le jeu de scène… Bon les gars va falloir me muscler un peu tout ça, sinon, vous allez au devant de graves déconvenues…

Non, pardon, mais quand même… Un petit peu de show à l’américaine, pyrotechnie à la Van Halen, lights à la Kiss, moto façon Judas, ça ne vous dit pas ??

Enfin, on verra ça pour le nouvel album, ok les gars ??

Revenons à notre festival de batterie dont cette soirée était l’ouverture. Le samedi, retour des fauteuils dans la salle pour assister à des concerts/clinics/interview de batteurs aux styles et provenance très variés. Je ne vais pas vous mentir, je ne suis apparu que pour une session, celle où j’ai pu voir le Alain Caron Trio (Alain Caron à la basse, Jean Marie Ecay à la guitare et Damien Schmitt aux futs). Alors, bien, il n’y a rien à dire, ce sont de supers musiciens, ils nous ont offert un jazz rock de haute volée, mais… non… je n’arrive plus à écouter ce genre de musique, je n’arrive pas à coller d’image sur leurs thèmes, ni à associer un sentiment à leurs (nombreux) solos. Damien Schmitt a montré durant les questions réponses avec le public qu’il était un feu follet de la batterie, et son humour et ses courants changements de sujet sont égaux à sa virtuosité et à ses breaks !!

Ensuite est arrivé pour moi le moment de revoir un batteur que j’adore, et pas seulement parce qu’il est celui qui a (bien) succédé à Jeff Porcaro au sein de Toto : Simon Phillips !!

La première fois que je l’ai rencontré, c’était en dédicace avec Los Lobotomy’s en ….pfiouuu je ne me souviens plus !! Il m’avait semblé abordable et adorable, et il nous a prouvé pendant sa session que c’était effectivement le cas. Le monsieur est british et celà se voit !! Aimable, calme, il nous a raconté ses débuts dans les années 70 avec beaucoup d’humour, a encuite mimé ses rencontres avec les patrons japonais de Tama qu’il endorse depuis 30 ans. Mais il nous a surtout offert un super moment dérrière son monstrueux kit de batterie, d’où on le voit à peine dépasser. Sans musicien , mais il n’y aurait pas eu de place pour eux de toutes façons, il a joué quelques morceaux de ses albums et présenté quelques exercices d’échauffements.

Pour résumer, moi qui ne suis pas batteur (et à peine guitariste) j’aurai bien du mal à évaluer l’intérêt de cette manifestation sur le plan de la pratique instrumentale, mais le concert et les deux sessions ont en tout cas été des supers moments, bien organisés, donc bravo aux équipes de bénévoles qui officiaient durant ce week end.


Tags : concert, Musique

Lecture en rapport


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philuke 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte