Magazine

Charlie winston :: hobo

Publié le 14 mars 2009 par Misterplum
CHARLIE WINSTON :: HOBO
Charlie Winston. Le mec qui passe 24h/24 sur les fréquences FM. Like a Hobo, vous l'avez sûrement assez entendue. Et, franchement, c'est la meilleure chanson de l'album. Sur le premier morceau, In Your Hands, on (re)découvre la voix peu naturelle et un peu gentillette de Charlie « je-suis-une-star » Winston. Mérite-t-il cette notoriété ? Sur Kick the Bucket, il chante joyeusement (modestement) que sa musique est méconnue, alors que cette pop-là n'a aucun mérite d'être populaire. De A à Z, les paroles sont naïves et ennuyantes, et la musicalité tellement linéaire ! Aucune classe.
Certes, les rythmes sont entraînants, les grooves de basse funky, et les refrains jovials, mais une fois qu'on les a écouté deux fois, autant utiliser le disque pour caler une table. Charlie Winston chante de plein cœur qu'il est un clodo (Like a Hobo) : on y croit pas trop. Charlie Winston chante que l'animal en lui est un canard (My Life as a Duck) : pauvre enfant. Charlie Winston chante qu'il aime ton sourire (I Like Your Smile) et tu ne risques pas de l'oublier, il le répète vingt fois dans la chanson. Faites une sieste au milieu de l'album, ce sera toujours aussi bon au réveil.
La musique est peinarde, voire carrément somnolente, mais réveillez-vous pour un cours de langues vivantes avec Tongue Tied : l'anglais se la joue en français et en espagnol sur une chanson funky et prétentieuse. Il cale même le « voulez-vous coucher avec moi ? » de Lady Marmalade (Labelle). Non ! Il a osé ? Ouais, et - j'allais oublier - la chanson donne envie de rire. Non, je sais, ce n'était pas son intention. Oui, ça fait pitié. Désolé. Alors qu'il tente d'imiter Anyone Else But You (The Moldy Peaches) avec Songtrack to Falling in Love, qui n'a rien de mieux à offrir que des « tu lu tu » à l'eau de rose barbante, je me réveille de ce cauchemar : mon frère s'est précipité sur ma chaîne pour arrêter cette bienveillante torture commerciale. Je vous laisse la surprise du reste de l'album, tout aussi délicieux.
Les plus :
- Une voix claire qui brille dans les aigus.
- J'ai bien dormi.
Les moins :
- Carrément amateur. Paroles et musique.
- Très irritant et ennuyant par la même occasion.
Verdict : Charlie Winston n'a pas beaucoup de talent. Il suffit de regarder par la fenêtre pour s'apercevoir que mille musiciens manient avec bien plus de virtuosité leurs instruments ; que mille chanteurs vivent avec bien plus de passion leur expérience transcendante qu'est la musique. Cet hypocrite n'est pas un Hobo. S'il pense qu'un chapeau rongé en biais le sauve de son statut de star-gnangnan-oubliée-au-bout-d'un-an, il se trompe. Charlie Winston n'est qu'une arnaque de plus, et sera vite enterré.
3/10

1. In Your Hands
2. Like a Hobo
3. Kick the Bucket
4. I Love Your Smile
5. My Life as a Duck
6. Boxes
7. Calling Me
8. Tongue Tied
9. Soundtrack to Falling in Love
10. Generation Spent
11. Every Step
12. My Name

Charlie Winston - Hobo [Real World/Atmosphériques]
26 Janvier 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterplum 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte