Magazine

Elle a sauvé Boris Cyrulnik

Publié le 27 juin 2009 par Cetaitdemainorg
Marguerite Lajugie-Farges vient de mourir à l'âge de 91 ans. Institutrice pendant la guerre, elle a sauvé au péril de sa vie le jeune Boris Cyrulnik. Dans son livre Je me souviens..., le célèbre psychiatre inventeur du concept de résilience, raconte enfin cette époque troublée et son aptitude, alors qu'il n'avait que six ans, à prendre son destin en main. On parlera beaucoup moins de la disparition de Marguerite Lajugie-Farges que de celle de M.J. mais, sur la colline du Souvenir à Jérusalem, un arbre qui porte son nom [ berce doucement sa palme]. Honorée par l'institut Yad Vashem, Marguerite Farges reste à tout jamais une Juste parmi les Nations. Je me souviens de Boris Cyrulnik est paru aux éditions L'Esprit du temps dirigées par Philippe Brenot. A lire aussi La résilience, préfacée par Antoine Spire et publiée aux éditions Le Bord de l'Eau dirigées par Dominique-Emmanuel Blanchard.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cetaitdemainorg 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog