Magazine Médias

Critique de l’épisode 1×05 : “Sous tension”

Publié le 27 juin 2009 par Tommy

Voici donc la critique de Tao de CritikSeries concernant l’épisode 5 de Fringe “Sous tension”… N’hésitez pas à la lire et à réagir, voire même d’écrire votre propre critique sur le forum si vous en avez envie.

———

Cette fois, j’ai repéré l’observateur. Etais je plus attentif, l’a t’on mis plus en évidence après l’épisode qui lui était consacré ? Et vous l’avez vous repéré ?
Deuxième bonne nouvelle, j’ai retenu le nom de la petite frisée. Ça commence par A comme dirait Walter. Astrid ! Facile, j’ai regardé les épisodes quasi coup sur coup avec la diffusion sur la RTBF, chaque jeudi à 20h05. Astrid donc, continue de rester une figurante car même durant l’expérience de Walter, elle reste tranquillement assise à son bureau. Ne se rendant pas compte que des éclairs volent dans la pièce.

Critique de l’épisode 1×05 : “Sous tension”
Le thème du jour, un sujet cher à JJ Abrams. Celui de l’électromagnétisme. On en parle beaucoup dans Lost et je commence à me demander si Fringe n’a pas pour but de résoudre les mystères de la série des Disparus. L’île fait elle partie du projet ? Non, non, je déconne. Même si on peut trouver quelques similitudes entre les deux séries, à commencer par le patron d’Olivia. Vous le voyez, comme Walter, je m’égard dans mes pensées. Revenons plutôt à l’enquête sur l’accident de l’ascenseur. Celle ci progresse beaucoup trop facilement et beaucoup trop vite. Olivia fait des recoupements assez improbables mais on peut mettre cela sur le dos de ses récentes hallucinations.

D’abord, j’ai trouvé cela lourd. Encore une blonde voyant le fantôme de son petit ami décédé. Mais Walter trouve une explication “ rationnel ” aux visions de John Scott qui servait de cliffhanger au précédent épisode. Et j’ai trouvé cette explication tout simplement géniale. Tout est pensé depuis le début ou du moins réutilisé de façon intéressante. Ainsi, Walter nous parlait dans le précédent épisode des pensées pouvant être transmises de façon télépathique. Aujourd’hui, on ressort cette idée. L’esprit de John se serait mélangé à celui d’Olivia lors de leur rencontre dans le caisson lors du pilot. Elle peut ainsi avoir accès aux pensées de son ex mort. Un peu comme un Intersect dans Chuck. J’ai trouvé cela vraiment bien pensé. D’autant que tout se recoupe tout au long de l’épisode comme le ” Je te prouverai que je t’aimais ” et la bague trouvée dans le bureau secret de Scott. On comprend également pourquoi Massive dynamic s’intéresse à John Scott vu qu’il enquêtait de son côté sur le projet.

Critique de l’épisode 1×05 : “Sous tension”
Massive dynamic est à nouveau absente mais on reprend cette fois le schéma classique d’une ancienne expérience de Walter améliorée et d’un nouveau savant fou comme dans l’épisode “ Vieillir avant l’heure ”. J’ai trouvé cela très moyen comme histoire, même si le point de départ de l’homme magnétique était une bonne idée. Par contre dès que l’on commence à parler d’un autre docteur travaillant sur ce type d’expérience, j’ai très vite été agacé. Le personnage de Joseph était pourtant pas mal car il n’est pas un méchant mais une victime. Le coup des pigeons était un peu gros et là aussi un peu trop facile pour faire avancer l’intrigue. Qui plus est je déteste les pigeons, c’est l’une de mes phobies alors je n’étais pas ravi d’en voir à l’écran.

On installe également un peu plus de continuité dans la série. Cette nouvelle enquête s’ouvrant peu de temps après la précédente. Peter porte toujours les traces de son enlèvement et Walter dit n’avoir pas dormi à cause de l’homme chauve. Les événements étranges s’enchaînent ainsi à une vitesse assez impressionnante.

Bilan : On retombe un peu dans la dynamique des premiers épisodes tout en y apportant de petites améliorations. La série évolue dans le bon sens avec les deux derniers épisodes mais il y a encore du travail pour améliorer l’ensemble notamment au niveau des personnages et des intrigues. L’ambiance commence elle a peu à peu s’imposer. Les théories de Walter sont plus crédibles ou alors c’est moi qui me fait à l’univers de la série. Et la série évite également de tomber dans certains travers comme en faisant revenir Mark Valley mais d’une façon plutôt originale. Olivia commence également à gagner ses galons d’héroïne même c’est le personnage avec lequel j’ai le plus de mal jusqu’à présent. Il faudra sans doute quelques épisode pour m’habituer complètement à cette femme à lunette. Je vous ferai signe quand ce sera le cas.

Tags:1x05, Critiques

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tommy 144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte