Magazine Médias

Critique de l’épisode 1×04 : “L’observateur”

Publié le 27 juin 2009 par Tommy

Comme à son habitude, Tao de CritikSeries nous fait parvenir sa critique concernant l’épisode 4 de Fringe… N’hésitez pas à la lire et à réagir, voire même d’écrire votre propre critique sur le forum si vous en avez envie.

———

Critique de l’épisode 1×04 : “L’observateur”
J’ai appris quelque chose. Le nom de la figurante black ne servant à rien est Astrid. On nous le répète tellement souvent, on finit par le retenir. Rien ne dit que je le retiendrai jusqu’à la semaine prochaine. C’est même presque mission impossible. Tant pis.

A part ce détail insignifiant, j’ai bien aimé cet épisode. Le premier épisode réellement réussi de la série. Maintenant, je pense vraiment accrocher à la série et suivre celle ci fidèlement. Je me retrouve ainsi dans le choix de Peter. Il voulait reprendre sa vie, oublier Walter et ses folles expériences mais les événements qu’il a vécu au cours de cette enquête le font changer d’avis. Peter sert enfin à quelque chose et devient actif dans cet épisode. Il cesse d’être une belle gueule, même si on nous remontre à nouveau Joshua Jackson torse nu et en caleçon en début d’épisode. Le personnage semble faire l’objet de nombreux mystères. On commençait déjà à le soupçonner mais là on met carrément le doigt dessus. J’aime cela car on ne fait pas traîner le mystère et on avance. C’est une bonne idée.

On s’intéresse également à l’observateur, l’épisode porte même son nom en vf. Présent dans chaque épisode, je ne l’avais pas encore remarqué et je suis ravi de faire sa connaissance. Je ne l’imaginais pas du tout comme cela et on peut se poser mille et une questions à son sujet. La première étant qui il est. La série va sans doute entretenir le mystère à son sujet.. Mais on a déjà un élément de réponse grâce à l’explication de Walter. L’observateur est toujours là quand il se passe un truc important.

Critique de l’épisode 1×04 : “L’observateur”
Il observe, ne fait rien d’autre. Hors il est intervenu pour sauver Walter et Peter. Comme il ne se trouve jamais à un endroit par hasard, on peut en déduire que Walter et Peter doivent jouer un rôle très important concernant le projet. Et c’est sans doute surtout cela que Peter veut comprendre. Il ne veut pas comprendre les phénomènes se passant autour de lui, il veut connaître son père, se connaître lui même. C’est en tout comme cela que je le ressens. On passe ainsi une nouvelle étape avec la création “ officielle ” du trio. L’observateur serait donc un gentil, même si son rôle reste assez ambigu.

Bon épisode certes, mais on n’a pas beaucoup de réponses. La trame générale ne repose en réalité sur rien. Un suppositoire métallique sort de terre puis réapparaît à deux reprises en l’espace de plus de 30 ans. Et à part ça, on ne sait strictement rien. Et c’est sans doute cela qui est génial. On n’essaye pas de nous sortir des explications alambiquées et on nous laisse nager en plein mystère comme les personnages. Ceux ci deviennent ainsi plus sympathiques. J’apprécie de plus en plus Peter, Olivia commence petit à petit à se décongeler elle aussi même si son côté “ super agent du FBI ” m’agace. Ainsi elle abat facilement le mec dans les bois et ne semble pas le moins du monde affectée d’avoir tué un homme. Elle ne se soucie pas non plus de son instructeur tant aimé. Il a pourtant été tué pour ce qu’on peut comprendre. Je crains qu’elle retombe dans ses travers avec le retour d’entre les morts de Mark Valley. Okay, on ne s’y attend pas mais c’est une déception de revoir Mark Valley. On ne fait un “ Oh ” d’effroi en le voyant, on fait plutôt “ pfff ” de déception. Voilà comment flinguer un excellent épisode. On aurait coupé les 10 dernières secondes et l’épisode aurait été parfait.

Un autre bon point pour cet épisode, on ne nous parle pas de Massive dynamic. L’entreprise reviendra mais un épisode sans elle, ça fait du bien. On change un peu la dynamique du canevas de base en ne basant pas non plus tout sur une ancienne expérience de Walter. Bref, la série commence à s’affranchir, à partir dans de nouvelles directions et cela lui réussit plutôt bien.

Conclusion : Voilà un épisode très réussi. La série commence à trouver son style, les personnages deviennent plus attachants et l’histoire prend forme en ajoutant de nouveaux éléments à l’intrigue. Et je suis content, on ne se limite pas à Massive dynamic. Bref après des premiers épisodes m’ayant laissé assez dubitatif sur le “ phénomène Fringe ”, on commence avec cet épisode à voir tout le potentiel de la série et ça fait du bien.

Tags:1x04, Critiques

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tommy 144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte