Magazine High tech

Apple Micro-transation : comment rentabiliser une appli iPhone ?

Publié le 27 juin 2009 par Davidmas
Apple Micro-transation : comment rentabiliser une appli iPhone ?Fort du succès de son App Store (1 milliard d'applis téléchargées en moins d'un mois), Apple va proposer aux développeurs, une brique de paiement qui s'intègre dans les applications mobiles iPhone/iPod (> 40 millions d'appareils dans le monde).
L'objectif d'Apple est de permettre aux éditeurs en tout genre de monétiser leurs créations car ne nous voilons pas la face, peu de développeurs ont réussi à rentabiliser leur activité en ce qui concerne le développement et la diffusion de leurs applis.
Seuls de gros éditeurs de jeux tels que l'américain Electronic Art ou encore le français Gameloft arrivent à facturer leurs jeux mobiles pour quelques euros (entre 2€ et 8€) même si quelques "développeurs en herbes" ont su tirer bénéfices de l'App Store.
Les exemples de success story sont effectivement nombreuses à travers le monde mais ne sauraient cacher l'immense majorité des éditeurs (au sens large) qui n'ont pas encore trouver le filons... dans cette nouvelle ruée vers l'or!
Les développeurs les plus talentueux qui ont su dégager de substantiels revenus à travers la diffusion d'applis sur l'App Store, confirment tous qu'ils ne sauraient vivre des bénéfices engendrés...info/intox ?
Par ailleurs, pour beaucoup d'éditeurs, groupes de média et autres entreprises Apple Micro-transation : comment rentabiliser une appli iPhone ?qui s'intéressent de près au phénomène iPhone, la principale difficulté est de trouver un modèle économique pertinent sur ce canal de communication.
Je pense notamment au cas de l'application iPhone LeMonde. Je lisais un article dans le magazine Capital sur le fait que le journal regrette aujourd'hui d'avoir lancé son application mobile iPhone. En réalité, les utilisateurs d'iPhone se sont certes rués sur cette application gratuite et sympa qui permet de lire les articles du premier journal de France en mode connecté/déconnecté (pour peu que les articles aient été pré chargés) mais la problématique du journal est que finalement l'audience générée par l'utilisation de cette application embarquée n'est pas bien monétisée ou monétisable.
En effet, LeMonde.fr comme bons nombres de journaux disposant d'un site Web se battent chaque jour pour rentabiliser leurs activités sur Internet dans un monde où l'information est confrontée au modèle du "tout gratuit".
L'arrivée de nouveaux usages (développement de l'Internet mobile, application iPhone) "obligent" en quelques sortes les médias à suivre la tendance du marché en bousculant leurs modèles économiques bien fragiles.
Apple Micro-transation : comment rentabiliser une appli iPhone ?La problématique est donc pour beaucoup comment rentabiliser ce nouveau canal ?
Et bien, je pense que dans le cas du journal LeMonde.fr, il faut repenser la stratégie digitale du groupe entre les services Web et mobiles car il y a de l'espace pour inventer de nouvelles choses; la synergie multicanal: intégration de toute la chaîne de valeurs générée par le Web et le mobile.
La technologie et le savoir-faire des équipes marketing & commerciales doivent se combiner pour trouver le modèle économique adéquat.
Si Apple propose la possibilité d'intégrer les micro-transaction au sein des applis iPhone, il est facile d'imaginer qu'au sein de l'appli gratuite LeMonde.fr, il soit possible de proposer du contenu premium accessible après paiement. Finalement, nous en revenons à ce qui est actuellement pratiqué sur le site Web du journal : une version grand public pour l'audience et une édition payante pour les abonnés.
Aussi, le journal LeMonde.fr pourrait très bien imaginer après avoir lancé sa première application gratuite sur l'App Store, proposer une seconde application payante (avec un prix peu élevé) orienté sur des thématiques de type magazine online aux contenus très qualitatif et avant premières en tout genre, exclusivement réservées sur ce canal de communication. (Il faut attirer le chalant!).
Pour rendre encore plus attrayantes et efficaces sa stratégie digitale, LeMonde.fr devrait repenser les usages possibles à travers des applis mobiles et entrevoir l'expérience utilisateurs qui en découle... (et pourquoi pas monétiser les mises à jour des applis iPhone. Ceci n'est pas encore possible!)
Il est curieux finalement qu'une application mobile ne puisse pas être totalement paramétrable depuis un espace client/utilisateur accessible sur le site Web du journal LeMonde.fr. Il est toutefois possible de configurer ses préférences directement sur l'application mobile... mais je m'explique:
Vous êtes passionné par une ou plusieurs thématiques du journal, dès lors sur l'espace client Web, vous configurez votre application iPhone pour quelle ne recevoient que les articles en rapport avec vos intérêts...
...et puis vous configurez votre appli mobile en activant/désactivant certains modules fonctionnels (espace commentaire, interview) et autres "widgets" de différents partenaires (facebook, twitter pour blogger une info, etc.) ...
...vous ajoutez à cela des fonctionnalités d'alerting SMS/MMS pour accroître et doper les usages... et augmenter la simplicité de la personnalisation...
J'exagère un peu car il y a effectivement déjà quelques paramétrages possibles mais ils devraient pousser la logique plus loin.
Au delà, je pense que le journal LeMonde.fr pourrait se saisir de la question du journal participatif ou citoyen afin de prolonger la durée de vie de l'application mobile... il faut qu'elle soit utile et en perpétuelle évolution... bref vivante!
Par exemple, une édition spéciale baptisée "Le journal par les abonnés" s'appuyant sur des fonctionnalités d'une application iPhone LeMonde.fr Reporter, pourrait permettre à toute personne de produire un contenu (photos, vidéos, sons, textes) en situation de mobilité et de pousser ses articles vers une équipe éditoriale en charge de les publier...
Le journal participatif via LeMonde.fr quel terrain de jeu immense... me direz-vous ? Imaginez seulement la puissance journalistique du média... Un journal qui a finalement des yeux partout et qui utilise à fond la technologie et le phénomène du User Generated Content!!
Enfin, l'utilisation de la publicité au sein des applications doit être renforcée et mieux étudiée selon le profil des mobinautes. L'accent doit être mis sur l'affichage d'annonces ciblées et géolocalisées pour assurer une pertinence des infos publicitaires adaptées à la taille du téléphone.
Sur ce canal particulier, la publicité doit aussi prendre en compte les futures politiques de référencement sur le mobile qui vont voir le jour (prochaine bataille, la guerre de l'audience). Je m'explique:
Actuellement, il existe des milliers d'applications, de services mobiles ou encore des milliers de contenus sur iTunes, ne serait-ce que pour l'iPhone mais le problème qui va se poser de manière évidente est comment les éditeurs de ces mêmes contenus vont sortir du lot ?
Réponse: en faisant de la publicité ciblée sur les services mobiles ou à travers les applications embarquées qui génèrent de l'audience...et pourquoi pas via l'appli LeMonde.fr... N'est-ce pas un moyen de monétiser son audience ?
Apple Micro-transation : comment rentabiliser une appli iPhone ?On notera que Google lance Adsense for Mobile Apps en bêta, vous me suivez ? Je me demande si par hasard Apple ne proposerait pas quelque chose dans le genre !!!
Les problèmes soulevés pour le cas du journal LeMonde.fr sont pour moi un cas d'école car beaucoup d'éditeurs d'applications iPhone sont ou seront confrontés à ce que nous venons d'aborder.
A suivre...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Davidmas 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines