Magazine Science & vie

Le plan Internet de la Chine risque de se retourner contre elle

Publié le 27 juin 2009 par Benjamin Tolman
chine Agrandir l'image

Paru le 2009-06-27 16:36:00

Chine - L'exigence du gouvernement que tous les ordinateurs vendus en Chine comporte un logiciel de filtrage nommé « Green dam » a soulevé bien des angoisses au sein de la communauté internaute chinoise. Il se pourrait bien que ce logiciel n'arrive pas à ses fins.

Le but officiel est de protéger les enfants de la pornographie en ligne mais beaucoup croient que Pékin va utiliser le programme pour bloquer l'accès à des sites politiques et autres adresses internet "subversives" selon le régime.
Le programme est censé non seulement filtrer le contenu en ligne mais aussi toute création douteuse par exemple en éteignant l'éditeur de texte si trop de mots illicites sont détectés.
Il faut aussi se demander si ces efforts ne vont pas de toute manière être infructueux à long-terme. Le logiciel provoque tant de problèmes de sécurité que les citoyens chinois vont probablement devoir trouver des voies pour contourner les limitations.
Le logiciel a été testé en 2008 dans 10 villes et est déjà installé sur un demi-million d'ordinateurs, notamment dans des écoles.
Green Dam détecte les images et le texte séparément et détermine seul si le contenu est approprié sans avoir à tenir compte d'une liste de sites non autorisés. Cette fonctionnalité n'est pas très fiable. Ainsi, le logiciel repère bien les corps dénudés de couleur blanche mais pas ceux de couleur noire... Il entraînerait également l'apparition de nombreuses failles de sécurité exploitables par les hackers.
Un expert en sécurité a également montré qu'après un accès à un site religieux non autorisé, toute tentative d'accès à des sites commençant par la même lettre n'était plus possible. Le logiciel ne fonctionne qu'avec Windows, ce qui devrait pousser de nombreux utilisateurs à installer Linux.
On s'attend donc à voir les internautes chinois déployer des trésors d'ingéniosité, certainement pas pour regarder les sites que le gouvernement pense être "dangereux", mais pour éviter le hacking et peut-être aussi, accéder à la pornographie en ligne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine