Magazine Voyages

Ne vous plantez pas en plantes tahitiennes

Publié le 28 juin 2009 par Argoul

Vous connaissez tous l’arbre datura avec ses longues fleurs en forme de trompette roses, jaunes, mauves ou blanches. On l’appelle également Jimson Weed, pomme poison, trompette de la mort, herbe du diable. Plante toxique, le datura est utilisé depuis longtemps dans de nombreuses cérémonies chamaniques et de sorcellerie à cause de ses effets hallucinatoires puissants. Le datura contient 3 éléments actifs très dangereux pour le système nerveux et cardiaque : l’atropine, l’hyoscyamine et la scopolamine. La plante est hautement toxique. Après absorption, une sécheresse des muqueuses, une mydriase avec vision embrouillée, une agitation jusqu’à comportement agressif, des nausées, des vomissements, des pertes d’équilibre, des hallucinations, des sensations de rêve éveillé, un état important de confusion, voilà les réjouissances si vous en absorbez.

 

datura.1246005830.jpg

Si vous avez un jardin et une grosse envie d’y planter un datura, évitez ce choix à tout prix surtout si vous avez des enfants.

combava.1246005841.JPG

Pour tenter de satisfaire la curiosité d’une amie popa’a qui voulait acheter des remene (combava, citron à la peau grumeleuse très odorante), je me mets en quête auprès de mes Polynésiens.

- Vé, saurais-tu où je puisse me procurer des remene ?
- Je connais pas, c’est quoi ?
- Toi, l’instit polynésienne, tu ne connais pas ce citron grumeleux ? Lors du salon du bien-être à la place Toata, il y en avait une pleine caisse sur un stand !
- Ah ! oui, je me rappelle qu’enfant, on nous lavait les cheveux avec ; on avait ensuite une belle chevelure qui sentait bon. Mais je n’en vois plus, c’est vrai. Appelle Jè.
- Jè, où pourrais-je me procurer des remene ?… Allo, tu es toujours là, tu réfléchis ?
- Oui, c’est vrai auparavant il y en avait plein la brousse et dans les jardins et plus maintenant. Tu en avais vu, toi ? Ah, où ça ?
- Dans le quartier chinois du 13ème à Paris, en Thaïlande et sur la place Toata ! On m’a dit qu’il en poussait à Tahiti… Ceux que la femme vendait arrivaient des Marquises. On les utilise ici dans la fabrication des « produits de beauté made in fenua ». Elle en a vendu également à toutes les Antillaises de Tahiti. 
- Aita pe’a-pe’a (ne t’en fais pas).
- Bon, mais j’en trouve où ?
- ben… ?
- (soupir).

Sabine

papeete-la-place-toata.1246005857.jpg

Partager et découvrir
blinkbits
BlinkList
blogmarks
BlogMemes
BlogMemes Fr
BlogMemes Jp
BlogMemes Sp
blogtercimlap
description
Bumpzee
co.mments
connotea
De.lirio.us
del.icio.us
Digg
description
description
Fark
feedmelinks
Fleck
Furl
Gwar
Haohao
Hemidemi
IndianPad
Internetmedia
kick.ie
LinkaGoGo
Linkter
Ma.gnolia
MisterWong
MyShare
Netvouz
NewsVine
PlugIM
ppnow
Rec6
Reddit
Scoopeo
description
Shadows
Simpy
Slashdot
Smarking
SphereIt
Spurl
StumbleUpon
Taggly
TailRank
Technorati
ThisNext
Webride
Wists
Wykop
YahooMyWeb
BarraPunto
BlogMemes Cn
Blogosphere News
Blogsvine
Design Float
eKudos
E-mail this story to a friend!
Facebook
Global Grind
Google
HealthRanker
Kirtsy
laaik.it
LinkArena
LinkedIn
Live
Meneame
MisterWong.DE
Mixx
muti
N4G
Pownce
Propeller
Ratimarks
SalesMarks
Segnalo
Sphinn
TwitThis
Upnews
Webnews.de
Wikio
Wikio IT
Xerpi
Yigg
Faves
GeenRedactie
Leonaut
MySpace
NuJIJ
Ping.fm
Socialogs
Symbaloo
Tipd
Tumblr
Yahoo! Buzz


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Argoul 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine