Magazine Poésie

Noeud coulant.

Par Plouf

si mal dans mes chairs, comme une vie d'enfer, commandements de Dieu, utopie: être heureux! dans ce climat de guerre, où l'Homme compte si peu, que sont donc nos galères, dans ce triste univers? J'ai trop pleuré je crois, juste en pensant à çà, où sont tous nos mensonges, qui font briller nos songes, la honte du mauvais, et des actes non-fait, éponges de nos vies, prières non accomplies, et dis moi la zakat, y penses-tu? nous vivons de faux semblants, imprégnés de fausses valeurs et du matériel, on a oublié notre salut et le spirituel, nos vies qui se ressemblent , un noeud coulant qui nous étouffe, et serre au fil des années, comment faire, s'en dépêtrer? Et retrouver l'humilité... peut-être, des maintenant, se remettre à prier.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plouf 112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines